Après des semaines ou des mois d’utilisation, il est préférable de penser à remettre vos chaussures au propre. La solution la plus utilisée est le cirage. Elle consiste à se servir d’un produit de nettoyage destiné aux chaussures. Découvrez dans ce texte les diverses manières de cirer vos chaussures. 

Les outils nécessaires pour bien cirer vos chaussures

Comme tous les objets qui nécessitent un nettoyage, l’entretien des chaussures a aussi besoin d’un matériel adéquat. Il s’agit :

  • De la brosse ;
  • D’un décrottoir pour gratter les semelles ;
  • D’un lait pour le nettoyage ;
  • De la pâte de cirage ; 
  • D’une crème pour chaussure ;
  • Et bien d’autres.

Selon le type de chaussure, vous pourriez aussi avoir besoin d’une chamoisette. À la place de la chamoisine, un bout de tissu doux ou un chiffon sont en mesure d’être utilisés. La brosse, quant à elle, peut être à poils ou drus, mais courte. Ce modèle de brosse est adapté au cirage. 

Les étapes du cirage d’une chaussure

Pour réussir le cirage d’une chaussure, il faut suivre un processus réparti en plusieurs étapes. 

La préparation

Cette étape consiste à apprêter les chaussures de même que les éléments à utiliser pendant l’opération. Vous devez alors enlever les lacets pour éviter de les salir. Afin de ne pas tacher vos vêtements, il est important de mettre un tablier. C’est aussi le moment d’insérer dans votre paire de chaussures, des embauchoirs. Leur rôle est de maintenir les chaussures dépliées afin de faciliter le nettoyage. Sans cet élément, les parties de la chaussure qui sont souvent pliées ne seront pas bien cirées. 

Le dépoussiérage

Avant de passer à l’étape du cirage, il convient d’enlever la poussière qui couvre votre paire de souliers. Le décrottoir peut vous être utile à ce niveau. Il enlèvera toutes les saletés même celles qui ne sont pas visibles lorsque vous frottez toutes les surfaces. Par contre, si les chaussures sont trop sales, il vous faudra utiliser un chiffon imbibé d’eau. 

Le nettoyage

Il s’agit d’enlever le cirage qui a été appliqué les fois précédentes sur la chaussure. Cela permet au cuir de ne pas craquer, mais aussi d’être bien nourri. Les outils dont vous avez besoin ici sont : la chamoisine et le lait nettoyant. Quant au mode opératoire, il peut être résumé ainsi : 

  • Enrouler autour de l’index la chamoisine et prendre un peu de lait ;
  • Faire un massage en cercle de façon régulière pour laisser le lait pénétrer dans le cuir ;
  • Faire un peu plus de pression au niveau des plis pour les repasser ;
  • Faire la même chose au niveau des semelles et sur les talons ; 
  • S’assurer que l’opération a été bien faite.

Le soin de la trépointe

La trépointe se retrouve sur certains modèles de chaussures en cuir. Cette opération a pour but de donner de la graisse au fil de la trépointe. En effet, lorsque ce fil est trop sec, il risque de casser et vous pourriez vous retrouver avec des chaussures sans semelles. Un pot de graisse est le produit adapté pour réaliser cela. Les parties qui sont le plus exposé aux chocs doivent être bien entretenues dans le même but. 

Le passage de crème

Il faut retenir que la couleur de la crème doit être bien choisie. Pour cela, il faut qu’elle soit aussi foncée que la couleur de votre cuir. Cela permet de cacher les plis et les défauts présents sur la chaussure. La crème doit être passée partout, notamment sur les plis. 

Le cirage

Une fois que la crème a séché, vous pouvez donc lustrer la chaussure en utilisant la brosse à lustrer. Son rôle est d’amener le cuir à briller. Le cirage est un complément pour augmenter la brillance au cas où cela ne serait pas suffisant. Il faut retenir que le cirage ne pénètre pas le cuir, mais reste uniquement sur la surface. 

Pour ce faire, une brosse palot et une chamoisine peuvent vous aider. Cependant, il ne faut omettre aucune partie. Une fois que le cirage est terminé, il faut laisser sécher pendant environ un quart d’heure avant de porter les souliers. 

La fréquence du cirage des chaussures

Il n’existe pas une périodicité exacte pour le nettoyage de vos souliers. Cela dépend notamment de la façon dont vous les portez. Si vous en faites un usage régulier et/ou quotidien, un cirage tous les quinze jours est une bonne option. 

Par contre, s’il s’agit d’une chaussure que vous portez à l’occasion, vous pouvez choisir de la nettoyer avec du cirage une fois tous les deux mois. Pour cela, il est conseillé d’appliquer le cirage quelques jours avant la date où vous voulez les mettre. Ainsi, le produit utilisé aura le temps de sécher.

Toutefois, cirer une chaussure n’est pas obligatoire s’il n’y a pas de salissure importante ou si la chaussure est encore neuve. Dans ce cas, un simple nettoyage suffit pour redonner à votre paire de souliers son éclat.