Le blog d'ector

Découvrez les coulisses de fabrication des sneakers ector

Retour au blog
ector

Vous le savez, avec ector, on ne veut rien vous cacher !

Alors pour que vous soyez incollable sur votre sneaker préférée, nous allons vous présenter aujourd’hui les coulisses de la fabrication, et surtout l’équipe derrière cette sneaker chic et pleine de peps !

 

L’ATELIER INSOFT

Le corps de votre sneaker ector est fabriqué à Saint-Étienne avant d’être assemblé amoureusement dans les ateliers de l’entreprise InSoft, à Romans-sur-Isère. Si le nom de cette ville vous dit quelque chose, ce n’est pas pour rien car historiquement, elle est LA capitale de la chaussure française. Vous y trouverez d’ailleurs le musée international de la chaussure de Romans (n’hésitez pas à aller y jeter un coup d’œil si jamais vous passez par là).

Made in France et même plus, Made in Local, c’est ce patrimoine et ce savoir-faire en local qui a nourri notre imagination pour la conception d’ector. Une sneaker éco-conçue avec la volonté de réduire son impact sur l’environnement tout en exploitant au maximum les compétences, savoirs et technologies présents en local. Pari plutôt réussi, non ?

 

NAISSANCE D’UNE ECTOR

ector, c’est bien plus qu’une chaussure, c’est une belle aventure humaine, à vos côtés, mais aussi et surtout, aux côtés de notre superbe équipe sans qui rien ne serait possible.

Mais on s’emballe un petit peu. Commençons par le commencement.
L’histoire débute avec les deux papas d’ector : Patrick et Patrick. L’un est le fondateur d’InSoft tandis que l’autre en est le designer produit. Les deux hommes sont à l’origine du projet et de l’idée d’ector. Avec la complicité de Christie, Daniel, et de leurs partenaires, ils ont pensé ector, une sneaker éco-responsable répondant à leurs valeurs et au message qu’ils souhaitaient transmettre.

De Saint-Étienne, où la « tige » de la chaussure (le corps) est fabriquée par notre partenaire à l’aide d’un tricotage technique appelé KNIT, jusqu’à Romans-sur-Isère, où les tiges sont expédiées directement à notre atelier pour la suite des opérations, on vous détaille toutes les étapes de la fabrication d’ector.

 

 

1ère étape : LE DECOUPAGE DES SEMELLES INTERIEURES ET LE MARQUAGE.

Une fois les tiges reçues, nous commençons à découper les semelles qui viendront à l’intérieur d’ector. Fabriquées à partir de plaques en PU recyclé, nous allons les découper dans notre atelier grâce à une machine à découpe laser. Celle-ci nous aide à optimiser au maximum l’utilisation de matière pour un minimum de déchets.

Pendant ce temps, nous nous occupons de marquer les languettes avec le fameux logo ector. Un logo, une languette, un coup de presse et le tour est joué !

 

 

2ème étape : LA PIQURE DE LA TIGE ET ASSEMBLAGE D’ECTOR

À la réception, les tiges sont à plat. On est encore très loin de l’ector qui ornera fièrement vos pieds un peu plus tard !

Maria et Camille ouvrent les festivités, elles commencent par assembler la languette, à la tige de la chaussure et à la semelle intérieure avant de la piquer au niveau du talon avec la bande tricolore caractéristique d’ector pour donner une première ébauche à notre sneaker.

À ce point, on se retrouve avec une sorte de chausson qui a plus ou moins la forme d’une chaussure. On y ajoute les lacets avant de passer à l’étape suivante.

ector

 

 

3ème étape : MISE EN FORME D’ECTOR.

Et ce sont Marcel et Mickaël qui prennent le relais. ector n’a pas encore sa forme définitive. Pour la lui donner, ils vont venir chauffer la chaussure avant de la placer sur une sorte de sabot correspondant à la bonne pointure.

Petit à petit ector va prendre sa forme finale sous les ajustements du marteau de Mickaël. Il est presque temps de passer à la prochaine étape !

 

 

4ème étape : PREPARATION ET COLLAGE DE LA SEMELLE

Nous nous retrouvons maintenant avec un chausson bien formé. Mais il manque encore la semelle extérieure en caoutchouc recyclé ! Pas de panique, Marcel et Mickaël s’en occupent déjà.

Dans un premier temps, ils vont venir placer la semelle sur la chaussure et tracer minutieusement le contour pour être sûr de replacer parfaitement la semelle au moment du collage. Ils viennent ensuite encoller minutieusement la partie détourée avec notre colle et après le séchage et la réactivation de la colle, ils appliquent à nouveau la semelle en respectant les contours fait précédemment.

 

5ème étape : PIQURE DE LA SEMELLE D’ECTOR

Mais pour vous assurer la meilleure qualité possible et éviter que la semelle d’ector se décolle au premier lavage, il faut encore la piquer !

Cette étape importante assure que votre ector reste en un seul morceau.

 

 

6ème étape : CONTROLE QUALITE ET CONDITIONNEMENT D’ECTOR.

Et voilà, ector est terminé !

Anaëlle va maintenant inspecter chaque chaussure, chaque paire, avant de les emballer avec douceur dans leurs boites et préparer les envois.

Pour vous donner une idée, l’assemblage d’ector à travers toutes les étapes que nous venons de vous décrire représente un peu moins de 40 minutes de travail. Oui, vous avez bien lu ! 40 minutes de travail, à la main, pour chaque chaussure ! Quand on vous dit qu’elles sont pleines d’amour ces petites sneakers 😉

Qu’allons-nous faire de vos informations ?

Les informations recueillies sur ce formulaire sont enregistrées dans un fichier numérisé par [NOM DU CLIENT] aux seules fins [RAISONS].

 

Vos données sont destinées exclusivement à [NOM CLIENT], notamment au [DESTINATAIRE comme le service communication par exemple], et ne sont pas transmises à des tiers. Elles sont conservées pendant la durée nécessaire au traitement de votre demande.

 

Conformément à la loi « informatique et libertés » modifiée, vous pouvez exercer votre droit d’accès aux données vous concernant et les faire rectifier ou supprimer, ou vous opposer au traitement de vos données pour des motifs légitimes, en nous contactant à [MAILTO ADRESSE CLIENT]. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l’effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès.

 

Conformément au Règlement Européen sur la Protection des Données Personnelles, vous disposez à compter du 25 mai 2018 d’un droit à la limitation du traitement de vos données, ainsi que d’un droit à la portabilité de vos données si les conditions sont réunies. Vous pouvez également introduire une réclamation relative au traitement de vos données auprès de la CNIL.

Ajouter un commentaire
Qu’allons-nous faire de vos informations ? en savoir plus

Commentaires

  • ector

    Bonjour @Alice, les tiges sont fabriquées à St Etienne dans la Loire (42), et le reste de la chaussure est assemblée à Romans dans notre atelier 🙂

  • Alice

    Bonjour,
    D’où viennent les tiges? Sont elles fabriquées en France?