Chausson ecoresponsable Ector

Les bienfaits des chaussons

Vous est-il déjà arrivé de passer la journée à vous promener pieds nus chez vous, pour ensuite vous retrouver le jour suivant avec des pieds douloureux ?
Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul. Beaucoup de personnes ne réalisent pas que leur douleur au pied est due au fait qu'elles marchent pieds nus sur des surfaces dures. Le meilleur moyen de pallier ce problème est de recourir au port de chaussons. Nous vous invitons donc à découvrir dans cet article ce que sont les chaussons, les différents types que vous pouvez retrouver ainsi que les divers avantages qu’ils offrent.

Qu’est-ce qu’un chausson ?

Les chaussons, encore appelés pantoufles, sont des chaussures légères et confortables dotées d'une structure spéciale qui protège les pieds des chocs. Ces types de chaussures sont généralement destinés à être portés à l’intérieur d’une maison. Il existe cependant certains modèles qui peuvent être portés à l’extérieur, comme nos modèles Zen doté d'une semelle en caoutchouc antidérapante.

Les premières références de pantoufles remontent à la dynastie Song du 12e siècle. Elles étaient fabriquées en soie fine et possédaient une lanière à glisser entre les deux premiers orteils. Aujourd'hui, elles sont disponibles dans une grande variété de matériaux (feutre, laine, coton...)

Chausson noir Made in France

Quels sont les avantages de porter des chaussons ?

Le port des chaussons à la maison présente plusieurs avantages. Ils ne nous procurent pas seulement cette sensation de chaleur et de confort, ils sont également très importants pour notre santé.

Réduire les risques de maladies et d’infections

Avoir froid aux pieds peut augmenter considérablement la probabilité de contracter un rhume, ou même la grippe. Lorsque vos pieds sont exposés au froid, cela modifie la façon dont votre corps combat les maladies. Porter donc des chaussons vous permet de garder vos pieds au chaud et au sec et éviter de tomber malade pendant les périodes les plus froides.

Dans les parties de la maison telles que la salle de bain et les toilettes, il existe presque toujours un risque d'infections bactériennes et fongiques. Les pantoufles servent de barrière protectrice contre les infections désagréables telles que les champignons des ongles et le pied d'athlète.

Avoir un véritable confort

Si vous envisagez de porter des pantoufles à la maison, l'une de vos plus grandes préoccupations est probablement de savoir si vous pouvez marcher confortablement avec. Si vos chaussons offrent le soutien dont vos pieds ont besoin, vous ressentirez un véritable confort, car ils sont conçus pour s'adapter à votre empreinte naturelle.

Atténuer les douleurs des pieds

Nombreuses sont les personnes à souffrir de douleurs aux pieds qui limitent leur mobilité. Porter des chaussures peut aider à réduire la douleur et l'inconfort et la tension excessive sur les jambes. Les chaussures de soutien fournissent toute la structure nécessaire dans un emballage élégant et confortable qui garde vos pieds à l'aise. La douleur et la tension sont réduites et vous pouvez vous déplacer avec aisance.

Chaussons Made in France de la marque Ector

Quels sont les différents types de chaussons qui existent ?

Tous les chaussons ne sont pas identiques. Vous avez l’embarras du choix face à la grande diversité de chaussons que l’on retrouve sur le marché. Nous vous présentons ici différents types de pantoufles et leurs meilleures utilisations.

Chaussons avec support pour les pieds

Les chaussons ont toujours été connus pour avoir un fond plat. La plupart du temps, ils ne sont pas connus pour leur capacité à soutenir le pied et à favoriser la voûte plantaire. Si vous avez un problème de pieds-plats, vous devrez peut-être chercher des chaussons qui soutiennent la voûte plantaire. Avec ceux-ci, vous trouverez beaucoup plus de soutien et vous aurez l'impression de porter une chaussure normale.

Chaussons de bottes

Les chaussons de bottes se portent légèrement plus haut que les chaussons classiques. Ils arrivent au-dessus de la cheville et gardent tout le pied au chaud, y compris la partie supérieure et la cheville elle-même. Les chaussons sont souvent portés pendant les mois les plus froids, car ils vous tiennent très chaud. Si vous portez des pantoufles et que vous avez toujours l'impression d'avoir froid aux pieds, vous avez probablement besoin d’un modèle plus haut.

Chaussons de maison

Les pantoufles de maison peuvent désigner une variété de modèles, mais le plus souvent, il s'agit d'une pantoufle générique avec une semelle très souple. Ils sont destinés à être portés à l'intérieur. Traditionnellement, les pantoufles ont une semelle très douce. Ils doivent être un moyen confortable de se déplacer d'une pièce à l'autre de la maison, surtout pendant la période hivernale.

En somme, les chaussons sont très avantageux pour la santé. Et en matière de confort, c’est d’ailleurs ce qui se fait de mieux pour la maison. Les essayer, c'est les adopter !


Nos baskets françaises débarquent dans la capitale !

Cette année, nos chaussures sortent de l’atelier et quittent la Drôme pour rejoindre la ville lumière : Paris. Salon du made in France, exposition inédite au Musée de l’Homme ou encore sélection pour la Grande Exposition du Fabriqué en France à l’Elysée, nos baskets françaises sont plus que jamais sur le devant de la scène.

Le salon du made in France

Après une participation digitale l’année dernière suite à la pandémie mondiale, notre atelier sera présent physiquement pour la 5ème année consécutive au plus grand salon du made in France.

Le MIF Expo, c’est 570 exposants et plus de 80 000 visiteurs sur 4 jours. Né en 2012, il est devenu le rendez-vous annuel incontournable pour les professionnels et les consommateurs du made in France. Tous les secteurs sont représentés : mode, accessoires, gastronomie, santé, bien-être… Vous pourrez y dénicher des marques engagées comme la nôtre : 1083, les ateliers Tuffery ou Aigle pour ne citer qu’elles.

Des entreprises françaises qui favorisent la relocalisation, les circuits-courts, le savoir-faire ou l’économie locale. Des mots qui résonnent de plus en plus dans vos habitudes de consommation. Et on ne peut qu’en être fier !

Pendant ces 4 jours, vous aurez la possibilité de déambuler dans les allées du salon mais aussi d’assister à des conférences gratuites sur différentes thématiques : « le made in France est-il réellement plus cher ? », « l’Etat au service du fabriqué en France » …

Le salon du made in France, c’est aussi une immense préparation en amont dans notre atelier, à Romans-sur-Isère. L’atelier s’est organisé pendant des semaines pour préparer toutes les baskets qui seront présentes lors de cet événement. Fabrication, contrôle qualité, conception de notre stand, communication, gestion du stock… toute l’équipe a travaillé ensemble dans la bonne humeur pour que tout soit prêt le jour de l’ouverture.

Rendez-vous les 11,12,13 et 14 novembre prochains au Paris Expo (Porte de Versailles) pour se rencontrer et découvrir toutes nos nouveautés. On vous attend avec notre plus beau sourire (masqué).

Pour vous remercier de votre engagement français, nous vous offrons une invitation gratuite à remplir sur le site internet du MIF . Le moment idéal pour acheter vos cadeaux de Noël, éco-responsables et français !

On vous donne rendez-vous au stand F01 du pavillon Auvergne-Rhône Alpes. Petite astuce : pour trouver Patrick, Laure, Patrick et Loïck, regardez leurs pieds : Ector les accompagne pour l’évènement

Stand Ector Sneaker au selon du Made in France

Nos baskets françaises au Musée de l’Homme

Exposition Sneakers au Musée de l'Homme

Si vous êtes de la région parisienne ou de passage le temps d’un voyage, venez également rencontrer Ector au Musée de l’Homme.

Une exposition inédite dédiée à l’univers de la sneaker. D’abord réservé aux activités sportives, elles ont rapidement rejoint les défilés de mode des plus grandes marques et sont devenues des accessoires essentiels de notre garde-robe. Qui n’en a jamais eu à ses pieds ?

Nées aux Etats-Unis grâce au mouvement hip-hop et symbole de liberté, l'exposition retrace l’histoire de ces chaussures que nous adorons porter. Faites une pause dans l’espace expérimental pour comprendre les enjeux de la recherche et développement chez les fabricants de chaussures.

Finissez votre visite en découvrant Ector ainsi que d’autres marques qui adaptent leurs procédés de fabrication et utilisent des matières durables et respectueuses de l’environnement.

Une exposition colorée et unique en France, à découvrir du 13 octobre 2021 au 25 Juillet 2022. Chaussez vous et préparez votre visite en réservant votre billet sur le site du Musée de l’Homme

Exposition sneakers au Musée de l'homme

Retour sur la Grande Exposition du Fabriqué en France à l’Elysée

On finit notre tour de Paris par un des meilleurs souvenirs pour l’équipe : Ector à la Grande Exposition du Fabriqué en France.

Instauré par le Présidence de la République, cet évènement met à l’honneur, le temps d’un week-end, les entreprises, artisans, producteurs et industriels engagés dans la fabrication française.

Pour sa 2ème édition (3 et 4 Juillet 2021), Ector a été sélectionné pour représenter le département de la Drôme, aux côtés de 125 autres produits provenant des 101 départements de l’Hexagone et d’Outre-Mer !

Un honneur pour toute l’équipe d’avoir présenté notre marque Ector et l’excellence de notre savoir-faire. Ouvert au public, des milliers de visiteurs ont pu découvrir notre projet ainsi que les valeurs que nous portons fièrement depuis 10 ans : des baskets françaises associant style, innovation et préservation de l'environnement

Petit bonus : la compagne du Président, Brigitte Macron, a même eu droit à sa paire de baskets Ector Tricolore. Peut-être montera-t-elle les marches du Palais un jour avec… affaire à suivre !

 


L'équipe Ector Sneaker

Le savoir-faire français de notre atelier

Vos baskets ou vos chaussons Ector ne pourraient pas voir le jour sans les mains expertes et le savoir faire français de notre atelier. Des personnes qualifiées, qui pour la plupart, ont travaillé de longues années dans la fabrication de chaussures.

De jeunes recrues rejoignent l’aventure, partageant nos convictions. Une équipe performante, impliquée dans son travail avec la volonté de transmettre un savoir-faire de qualité.

“Les meilleures choses qui arrivent dans le monde de l'entreprise ne sont pas le résultat du travail d'un seul homme. C'est le travail de toute une équipe”. Steve Jobs

L'équipe Ector : une aventure humaine

Travailler c’est bien, entouré de personnes motivées et impliquées dans leur travail, c’est encore mieux !

En quelques années, notre petite entreprise a embauché une dizaine de personnes, convaincues par les valeurs d'Ector.

Chaque personne est essentielle au bon fonctionnement de notre atelier. Une complémentarité qui nous permet d’avancer ensemble dans la même direction. Un rapide tour d’horizon des personnes qui veillent à ce que vos pieds soient bien chaussés :

Chloé conçoit sur ordinateur les différents modèles, harmonise toutes les étapes et participe à la production et anime les réunions pour nous indiquer l’avancement de notre travail. Le chef d’orchestre de cette joyeuse équipe.

Anaëlle s’occupe de découper les semelles et les différentes pièces de chaque modèle de chaussure. Elle réalise aussi la couture des semelles, prépare les étiquettes, logos et marquages pour le passage à la presse.

Maria, Camille et Sylvie s'occupent ensuite de la préparation et du piquage avec différentes techniques. Vos paires sont ensuite remises à Marcel et Quentin qui vont les mettre sur forme pour leur donner vie. La semelle sera ensuite collée et cousue sur certains modèles.

Christine, quant à elle, contrôle vos sneakers avant de les emballer soigneusement.

La voix qui répond à vos demandes, au téléphone ou par mail, c’est Laure, récemment arrivée dans l’atelier. Elle s’assure que vos commandes de sneakers arrivent bien à vos pieds.

Il y a aussi Julie, Emma, Lou, Loïck, Joanna… et beaucoup d’autres qui viennent apporter leur pierre à l’édifice et contribuent à l’évolution d'Ector.

Partager, échanger, faire évoluer : les maîtres mots de notre équipe !

La transmission d'un savoir-faire français aux plus jeunes

En 10 ans d’existence, une soixantaine d’apprentis ont été accueillis dans nos locaux, avec enthousiasme à chaque nouvelle arrivée .

Transmettre le savoir-faire français fait partie des grandes valeurs de notre atelier. Un engagement de la part des fondateurs d’Ector. Pour Patrick Mainguené, c’est une évidence. Il s’est lui-même forgé une solide expérience professionnelle en intégrant des entreprises durant sa formation.

Des stagiaires ou alternants venant de tous horizons : des métiers de la maroquinerie et de la chaussure en passant par des écoles de design, d’ingénieurs ou de commerce… une vraie diversité de métiers et de compétences qui font la force de l’atelier Ector.

Les jeunes sont de plus en plus nombreux à vouloir nous rejoindre, partageant nos valeurs sur l’innovation, l’environnement et le made in France. Ils veulent désormais être les acteurs d’une mode en Slow Fashion, une mode ayant le plus faible impact environnemental.

Une prise de conscience qui nous conforte dans nos choix. Nous permettons aux apprentis, la découverte des différents métiers de l’atelier et qui sait, nous suscitons peut-être de futures vocations

Nos engagements permettent également le soutien de l’économie locale. Exemple concret : beaucoup d’apprentis sont issus du Lycée du Dauphiné, situé à Romans-sur-Isère, comme nous.

Toute l’équipe en est persuadée : c’est ensemble que l’aventure pourra continuer. Nous tenons à remercier les personnes qui ont poussé les portes de l’atelier, pour un stage, une alternance ou pour intégrer l’équipe de manière permanente. Chaque personne arrive avec un regard nouveau sur l’atelier, des idées créatives et des propositions d’évolution. C’est ainsi que nous concevons le travail chez Ector : ensemble, main dans la main, pour faire naître de nouvelles idées et de beaux projets.

Soyons fier de notre savoir faire français ! 🇫🇷


Pourquoi consommer Made In France ?

Beaucoup d'entre nous décident de sauter le pas et de consommer régulièrement "Made in France".

Favoriser les circuits courts et la production locale, faire attention à son impact environnemental tout en achetant des produits esthétiques et de qualité, c’est le pari que nous essayons de relever.

Pourquoi acheter des chaussures à l’autre bout du monde alors que de beaux produits sont fabriqués à deux pas de chez vous ? Nous vous éclairons sur les raisons de consommer français dans cet article !

Pour préserver l’environnement

Partons d’un constat simple : l'industrie de la mode produit 20 % des eaux usées mondiales et 10 % des émissions de carbone. Elle se classe 5ème dans le classement des plus gros émetteurs de gaz à effet de serre de la planète.

Après ce bilan, il faut donc inverser la tendance pour un monde plus propre. Une des grandes valeurs d’Ector se concentre sur l’environnement. Nous avons à cœur de réduire notre impact environnemental pour laisser une planète plus verte aux générations futures.

Nous travaillons au maximum avec des partenaires situés dans notre secteur géographique. A titre d’exemple, les cuirs de nos chaussures proviennent des Tanneries Roux, situés à 2 kilomètres de notre atelier, ou d’Italie. Pour le moulage des semelles de vos baskets recyclées Ector, celui-ci est réalisé à Lamastre (en Ardèche). Les semelles crêpes et celles de nos modèles à motifs, spécifiques en matière de montage, sont fabriquées au Portugal.

Depuis 2020, nous avons fait le choix de relocaliser la production de nos semelles pour redynamiser l’économie locale et celles-ci sont désormais fabriquées à 70% en France.

Consommer français revient aussi à réduire notre empreinte carbone en matière de transport. Nous faisons le choix systématiquement de travailler avec des partenaires et des matières premières au plus proche de notre atelier de fabrication.

Concernant l’expédition, nous essayons de limiter notre impact. Notre fabricant de boites est situé en Isère, département limitrophe du notre. En plus, vos chaussons ou sneakers sont glissés dans des boîtes en carton recyclées

Pour participer à l’économie locale et nationale

Consommer français c’est permettre le développement et la valorisation des petites et moyennes entreprises comme la nôtre. C’est permettre la sauvegarde d’emplois face à une mondialisation toujours plus importante et la réduction des délocalisations à petite échelle. Mais c’est également donner du sens à votre consommation et devenir acteur de ce changement.

En quelques années, de nouvelles entreprises ont pu naître, soutenues par un regain économique et par une demande qui se tourne vers des produits français de qualité.

De notre côté, depuis 10 ans, nous avons fait le choix d’installer notre atelier à Romans-sur-Isère, dans la Drôme. Un berceau économique durement touché par la crise mais qui renaît de ses cendres grâce à des acteurs partageant nos valeurs. Et puis, quoi de plus logique que de venir poser ses valises au cœur de la capitale de la chaussure

Notre conviction : produire au plus près du marché français. Il était tout à fait naturel pour nous de produire en France lorsque l’on vend à 99% sur ce territoire. Consommer français s’est aussi être fier de ses couleurs, de son territoire, de sa culture et de ses savoir-faire.

Atelier de fabrication de chaussures Made in France Ector

Pour valoriser le savoir-faire français

Acheter Made In France c’est permettre aux emplois français de continuer à exister et d’en créer de nouveaux.

Il est primordial pour nous de faire perdurer ce savoir-faire traditionnel : nous accueillons une dizaine de jeunes par an pour un stage ou une alternance. Nous souhaitons leur faire découvrir notre métier, transmettre nos compétences et à terme, susciter des vocations.

Nous participons également à la création d'emplois dans la région. En 10 ans d’existence, Ector a embauché une dizaine de personnes à temps plein au sein de l’atelier. Des personnes fières de leur travail, impliqués et compétentes dans la fabrication de chaussures.

Acheter Made In France c’est aussi un engagement éthique. En effet, sur notre territoire, les Droits de l’Homme et du Travail sont respectés, avec des normes et des règles appliquées pour tous. Connaissez vous dans quelles conditions sont fabriqués vos vêtements ou vos chaussures importés ?

Equipe Ector Sneakers

Pour garantir la qualité des produits

Acheter des produits de l’Hexagone est très souvent gage de qualité. Les marques françaises privilégient un savoir-faire local, des matières premières de qualité et à proximité de leur lieu de fabrication. Une transparence et une visibilité sur la composition des produits qui vous permet de les acheter en toute tranquillité.

Chez Ector, de nombreux modèles sont fabriqués à partir de cuirs “pleines fleurs”. Saviez vous que ces cuirs ont la plus grande densité de fibres, permettant à la matière d’être la plus résistante et la plus douce qu’il soit ?

Quant à elle, la tige utilisée pour vos baskets recyclées est fabriquée à partir de fils polyesters recyclés, issus du recyclage de bouteilles en plastique.

Vos chaussons sont eux composés à plus de 50% de matières recyclées et aucune colle n’est utilisée pour leurs montages.

Et tout cela, sans laisser de côté le style et le confort de nos produits !

Si vous êtes sensibles à la qualité de vos produits, consommer français pourra également vous permettre des économies. Cependant il faut envisager sa consommation différemment, un investissement sur le long terme. Acheter une paire de chaussures françaises de qualité que vous pourrez garder plusieurs années. Stoppons la “Fast Fashion” (“mode rapide”), nuisible à l’environnement et tournons nous vers la Slow Fashion. C’est le choix que nous avons fait depuis la création de l’atelier, il y a 10 ans maintenant, en conservant nos modèles sur plusieurs saisons, en ne participant pas aux soldes ou autres Black Friday. Notre objectif : produire la juste quantité pour vous satisfaire toute l’année !

Toutes ces raisons poussent de nombreux compatriotes à ne plus être simplement consommateurs mais “consom’acteurs”.

Et vous, êtes-vous prêt(e)s à acheter Made In France ? 🇫🇷


Baskets Made in France Ector

Les étapes essentielles à la fabrication des sneakers

Comme vous le savez, chez Ector nous aimons être transparents et proches de vous. C’est pour cela que nous avons décidé de vous partager toutes les étapes de fabrication de vos sneakers et chaussons dans notre atelier, à Romans-sur-Isère, en plein cœur de la Drôme. Suivez le guide, c’est par ici !

La naissance de vos chaussures et chaussons Ector

Tout commence par une idée (et même plusieurs) des Patrick d’Ector. Patrick Mainguené en est le fondateur. Auparavant directeur développement pour de grandes marques comme Lafuma, Aigle ou Salomon, il décide de se lancer dans l’aventure et de développer son propre atelier à Romans-sur-Isère tout en continuant d’apporter son aide pour le développement d’autres marques ayant les mêmes valeurs. Et puis il y a Patrick Marguerie, designer à Annecy (MAGEO DESIGN). Tous deux travaillent ensemble avec la même volonté : créer des chaussures alliant confort et esthétique mais surtout dans des matières respectueuses de l’environnement. C’est en accordant ces éléments que les sneakers Ector ont vu le jour, pour votre plus grand plaisir (et le nôtre évidemment).

Ector c’est trois grandes valeurs : l’innovation, la proximité et l’environnement. Mais ce n’est pas que la fabrication de chaussures Made In France. C’est aussi une aventure humaine hors pair, avec une équipe incroyable au sein de l’atelier et avec vous. C’est ensemble que nous pourrons construire le monde de demain, plus écologique et responsable dans notre manière de consommer.

 

La conception graphique

La naissance de nos chaussures et chaussons commence par leur conception. Chaque paire est imaginée et dessinée selon les tendances, la mode et les matières pouvant être utilisées. C’est à cette étape clé que nous imaginons les baskets éco-conçues de demain, en intégrant tout notre savoir-faire et nos connaissances sur les différents matériaux et process à utiliser.

La première étape consiste à mettre en forme le dessin réalisé en l’appliquant sur un pied en plastique (un mannequin pour pied en d’autres termes) d’une pointure spécifique. Suite à cela, un patron est réalisé sur notre logiciel de Conception Assistée par Ordinateur (CAO).  Cette conception nous permet d’y apporter toutes les indications techniques mais également les modifications nécessaires pour élaborer le patron.

Une maquette et un prototype peuvent alors voir le jour. Ce prototype va subir de nombreux contrôles (qualité, confort, design…) avant d’être définitif et d’être lancé en production au sein de notre atelier.  Chaque modèle de chaussure a donc un patron et des méthodes opératoires qui lui sont propres. Nous voulons le meilleur pour vos pieds !

La découpe numérique

Nous entrons dans le cœur de la fabrication des sneakers ! La découpe est la première étape physique de la création de vos chaussures. L’ensemble des pièces est découpé grâce à une machine à découpe numérique. Nous plaçons les matières sur la table du découpeur afin d’obtenir toutes les pièces avant l’assemblage.

Toujours dans une optique de réduction de notre impact environnemental, cet outil nous permet d’optimiser l’utilisation de matière et donc de limiter nos déchets.

Avant de passer à l’étape suivante de fabrication, nous apposons nos étiquettes, nos logos, les différents marquages, les renforts avant et arrière des futures chaussures grâce à une presse à chaud pour une adhérence idéale.

Il ne nous reste plus qu’à percer les œillets avec la presse correspondante, à y ajouter les lacets et le tour est joué ! Vos chaussures vont pouvoir accéder à l’étape suivante.

Atelier de découpe des chaussures Ector

La fabrication des sneakers : le piquage et la mise en forme

Les différentes pièces désormais coupées, il ne reste plus qu’à tout assembler. Pour ce faire, nous utilisons plusieurs machines (plate, zig-zag, pilier) pour mettre en forme les différentes paires de chaussures et de chaussons.

Chaque modèle est unique car il est cousu par les mains expertes de notre équipe, un réel savoir-faire qu’Ector souhaite faire perdurer et transmettre !

Un petit point technique s’impose (promis, on va essayer d’être clair). Pour relier la tige (les parties supérieures de la chaussure) à la partie inférieure de nos chaussures et chaussons, nous utilisons le cousu Strobel. Cette méthode est utilisée dans la production de chaussures de sport depuis de longues années permettant un meilleur maintien et une meilleure souplesse du modèle. De ce fait, moins de colle et de matières utilisées : la Terre nous en remercie

A la fin des phases de piquage, nous obtenons une chaussure sans forme et sans semelle, en quelque sorte un chausson.

Piquage et mise en forme des chaussures Ector

La mise en forme permet de lui donner vie. En effet, les semelles vont être cousues pour une durée de vie optimale. Nous plaçons le chausson sur un faux pied, qu’on appelle une forme dans notre domaine. C’est cette forme qui permet d’intégrer à la fois le volume moyen du pied mais aussi l’esthétisme de la chaussure : bout rond, carré, chaussures à talon, baskets en cuir… Chaque forme est spécifique à chaque modèle de chaussure et elle varie aussi d’un pays à un autre en termes de pointure.

Pour finir la mise en forme, la semelle va d’abord être collée et sera ensuite cousue.

En quelques chiffres, ce n’est pas moins de 20 opérations pour pouvoir mettre Ector à vos pieds et plus de 45 pour les chaussures en cuir ! Pour chaque opération, l’équipe de notre atelier y met tout son cœur afin que vos chaussures soient les plus parfaites possibles. Une fabrication de sneakers durable et responsable, au plus près de chez vous.

Nous arrivons pratiquement à la fin de la visite, dernière étape !

Le contrôle qualité et l’expédition

Une fois toutes les étapes de fabrication effectuées, vos chaussures arrivent au contrôle qualité pour vous garantir la meilleure expérience possible.

Une première de propreté est ajoutée à l’intérieur (amovible) et sera directement en contact avec votre pied pour un maximum de confort.

C’est alors que toutes les vérifications sont faites sur vos chaussures afin qu’elles soient conformes à nos exigences de qualité.

Les voilà désormais prêtes à être expédiées : nous les conditionnons dans une boîte en carton recyclée, respectueuse elle aussi de l’environnement.

Controle qualité des sneakers Ector

Quelques jours d’attente, le temps que le transporteur livre vos chaussures, et HOP ! Elles sont désormais à vos pieds, prêtes à partager un bout de chemin avec vous 📬


Ville de Romans-sur-Isère

Ector au cœur de la capitale de la chaussure !

Romans-sur-Isère : petite ville de 33 000 habitants située en plein cœur de la Drôme et au pied du Vercors. A 20 kilomètres de Valence et de l’autoroute A7, reliant de grandes villes comme Marseille et Lyon, elle dispose de nombreux atouts pour captiver son attention. Mais Romans c’est aussi un dynamisme économique et un cadre de vie agréable. Cette ville ne vous parle peut-être pas mais c’est ici qu’Ector a décidé de poser ses valises et de s’y installer. Mais pourquoi ce choix ? On vous explique tout dans la suite de cet article !

Romans sur Isère : berceau de la chaussure depuis le 15ème siècle

Il faut attendre le 15ème siècle pour que la fabrication de chaussures apparaisse dans notre petite ville. Grâce à la rivière bordant Romans et aux canaux de la périphérie, les tanneurs s’y sont installés. Ils préparaient la peau des bovins et ovins pour concevoir les futures chaussures en cuir. Une production encore très artisanale mais prenant de l’ampleur au fil des décennies.

Après 1850 et grâce à l’industrialisation de notre société, Romans-sur-Isère connaît un essor conséquent. L’arrivée des voies ferroviaires a permis de faciliter l’approvisionnement des matières premières et l’exportation des chaussures françaises. Durant la Belle Époque, de grandes maisons comme Joseph Fenestrier (1906 – marque UNIC), Charles Jourdan (1921) et Stéphane Kélian (1960) se développent grâce aux exportations à l’étranger.

Au début du 20ème siècle, 35 ateliers et 3000 ouvriers travaillent dans l’industrie de la chaussure à Romans-sur-Isère. Ce n’est pas moins de 100 000 paires de chaussures qui sont produites par mois.

Fabrication de chaussure

La crise de la chaussure française face à la mondialisation

Même si la fabrication de chaussures françaises a été florissante pendant de longues années, celle-ci a connu de grands bouleversements durant le 20ème siècle. Une décroissance se fait ressentir à partir des années 70.

Avec la mondialisation, une nouvelle concurrence arrive sur le territoire, qu’elle soit européenne ou asiatique. Les délocalisations se multiplient, recherchant la main d'œuvre à bas coût, au détriment de conditions de travail et environnementales désastreuses. De notre côté en France, les fermetures d’usines s’accélèrent et le chômage augmente massivement. Très peu de grands groupes résistent face à cette crise sans précédent.

A titre d’exemple, en 1999, trois paires de chaussures sur quatre proviennent de l'étranger, contre une paire sur deux en 1985. Une transformation profonde du modèle social et économique était en train de voir le jour.

Vers un meilleur avenir à Romans-sur-Isère…

Depuis quelques années, Romans-sur-Isère veut à nouveau revêtir son nom de “capitale de la chaussure”. De nouvelles entreprises naissent, comme nous, dans une logique de production locale et de chaussures de qualité.

En 2010, le groupe ARCHER a rouvert le premier atelier de fabrication de chaussures après la crise. Avec une grande ambition, ce groupe a racheté l’ancien Intermarché du centre-ville et a aménagé plusieurs ateliers et locaux, là où nous sommes actuellement (et d’où je vous écris par la même occasion).

La Cité de la Chaussure, inaugurée en 2019, permet de rassembler plusieurs vendeurs d’une mode plus locale et responsable. A l’arrière de la boutique, des visites sont organisées pour permettre aux clients d’observer les ateliers et de comprendre les étapes de fabrication de leurs chaussures.

Si vous avez eu l’occasion de visiter Romans, vous avez sans doute aperçu les sculptures géantes de chaussures ornant le centre-ville, ou bien le musée de la chaussure. Une volonté de la part de la commune et d’autres acteurs locaux d’évoquer l’histoire de Romans-sur-Isère et de la faire rayonner sur le plan national et (on espère) international.

Dans ce contexte favorable, de nouveaux fabricants et marques voient le jour, comme 1083 ou bien Andrea Boldrini, deux beaux exemples de réussite dans notre ville.

Cité de la chaussure à Romans sur Isère

… et Made in France

Si les consommateurs s’orientaient vers des produits importés à faible prix, de plus en plus veulent être acteur de leur consommation. Une prise de conscience croissante s’expliquant en partie par des débats abordant le réchauffement climatique, la surconsommation et les conditions de travail dans certains pays.

Les produits Made In France de bonnes qualités, respectueux de l’environnement et recyclés sont désormais de plus en plus demandés. L’économie circulaire permet d’intégrer ces aspects pour un monde de demain plus responsable. Les habitudes de consommation des français évoluent, participant également à l’économie locale et à l'emploi. Nous pouvons qu’en être fier !

C’est dans ce contexte économique qu’Ector a décidé d’installer son atelier à Romans, aux côtés d’acteurs ayant les mêmes ambitions et aspirations que les nôtres. De l’innovation, de l'écoconception et des matériaux durables. Voilà les valeurs essentielles de notre atelier.

Ector, précurseur dans la fabrication de chaussures plus responsable, fête son 10ème anniversaire cette année. Une aventure qui s’écrit au fil des jours, avec une volonté de partager notre savoir-faire et de le transmettre aux générations futures.

La chaussure française a encore de beaux jours devant elle ! 👟


Recyclage ou upcycling : 5 initiatives pour donner une seconde vie

Nous vous parlions déjà de recyclage et d’économie circulaire dans cet article. Comme c’est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur, nous voulions absolument vous parler de cinq initiatives originales pour recycler des déchets. Elles proviennent toutes d’acteurs engagés qui, chacun à leur échelle, contribuent à changer le monde.

Du filet de pêche abandonné au skateboard futuriste

C’est l’initiative étonnante mais astucieuse de Bureo. Ces trois amis, surfeurs, ont constaté de leurs propres yeux la pollution provoquée par les quelques 64 000 tonnes de filets perdus en mer. Devant cette tâche immense, ils ne se sont pas laissés abattre et ont décidé de les transformer en skateboard !

« De la mer à la rue », voilà leur crédo et ça marche puisque l’entreprise existe depuis 10 ans et s’est récemment diversifiée pour proposer des lunettes de soleil ou des ailerons pour planches de surf.

Construire des maisons durables en briques de plastique

Peter Lewis, en regardant la mer et les monceaux de plastiques qu’elle rejette a eu un jour une idée géniale : compacter ces déchets, en faire des briques et construire des maisons. Et le néo-zélandais a de la suite dans les idées puisqu’il a passé près de 10 ans à mettre au point une machine capable de réaliser son projet.

C’est désormais chose faite, avec le soutien du Ministère de l’environnement. Et on peut dire que ça débite puisqu’il est capable de produire une brique toutes les 40 secondes.

Des t-shirt qui ne consomment (presque) pas d'eau

Les T-shirts 100% recyclés de Hoopal sont certainement les cousins de nos sneakers écologiques. Fabriqués eux aussi à partir d’un mélange de chutes de tissus en coton biologique et de bouteilles en plastiques, ils ne consomment que 40L d’eau contre 2700L pour un T-shirt classique. Et comme pour les sneakers Ector, ils sont recyclables à l’infini !

Du compost pour se chauffer et faire la cuisine

8500 tonnes de déchets alimentaires sont jetées chaque jour par le secteur de la restauration collective. Un chiffre astronomique qui a donné une idée de génie aux fondateurs de Love Your Waste : récupérer une partie de ces déchets pour produire du biogaz. En sachant qu’une tonne de déchet peut produire 100m3 de biogaz, les possibilités sont plutôt énormes. D’autant plus qu’en s’adaptant au rythme de production de compost de la restauration collective, Love Your Waste s’attaque à un secteur qui dispose encore de peu de solutions de tri.

Des sneakers recyclées et recyclables, la boucle est bouclée

Ector se situe aux côtés de ces acteurs engagés dans la lutte contre le gaspillage et pour le recyclage et la valorisation des déchets. Chaque élément de nos sneakers ne contient qu’une seule matière : du fil PES réalisé à partir de textile et de plastique recyclés pour la tige et du caoutchouc pour la semelle.

Une méthode de fabrication qui ne fait appel à aucun matériau nouveau, qui économise l’eau et l’énergie mais qui rend aussi nos sneakers entièrement recyclables. En les déposant dans nos ateliers ou en nous les renvoyant par la poste, nous pouvons ainsi leur donner une deuxième, une cinquième ou une vingtième vie !

Processus de fabrication d'une basket Ector

Et vous, connaissez vous des initiatives originales pour le recyclage ? ♻


Basket beige made in France pour homme

Sneakers : pourquoi sont-elles devenues si populaires ?

Elles sont partout. Au fil des décennies, les sneakers sont devenues les chaussures fétiches de monsieur et madame tout le monde, jusqu’à représenter, aujourd’hui, plus de 50% du marché de la chaussure. Autrefois réservées aux sportifs, puis popularisées dans les années 1980 avec l’avènement de la street culture, les ventes de baskets ne cessent désormais d’augmenter.

Marqueurs de la globalisation des cultures et de l’évolution des normes vestimentaires (venir en basket au bureau est devenu banal), les sneakers sont aujourd’hui vues comme un accessoire de mode à part entière. Elles séduisent ainsi les consommateurs partout à travers le monde, comme aux États-Unis ou en Chine, deux pays tombés littéralement sous le charme. Cet engouement, qui se retranscrit, en France, par la coexistence de plus de 150 marques, est en croissance permanente. La principale raison : en mélangeant style et confort, les sneakers se sont imposées, en l’espace de trois décennies, comme la chaussure idéale pour affirmer un look élégant et décontracté.

La face sombre des sneakers !

Seulement, comme pour chaque phénomène de mode, et à l’instar d’une industrie toute entière, bercée par les flots de la fast-fashion, les sneakers cachent aussi une vraie part d’ombre, à commencer par les conditions de fabrication, trop souvent déplorables, et la redistribution des revenus, généralement mal répartie. En 2016, ConsomGlobe avait d’ailleurs consacré un article très intéressant à ce sujet. À l’heure où une grande majorité des sneakers est fabriquée au fin fond de l’Asie, une part minime de la valeur ajoutée, à savoir 0,40%, est dédiée à la rémunération des ouvriers. Traduction : l’humain est relégué aux bas-fonds de la chaîne de valeur.

Alors certes, les marques clés du marché cherchent régulièrement à redorer leur blason, à coup de grandes campagnes de communication. Seulement, les faits sont là : la plupart ont, depuis bien longtemps, délocalisées le cœur de leur production dans des pays où le coût du travail est faible, pour ne pas dire ridicule, le tout afin d’augmenter avec abus leurs marges ou de sur-optimiser le prix de vente. Tant pis pour le bien-être des ouvriers, tant pis pour la logique environnementale. Il suffit de regarder le documentaire The True Cost, réalisé par Andrew Morgan, pour comprendre les aberrations de ce modèle, tant sur le plan social qu’écologique.

Car oui, des sneakers fabriquées à l’autre bout de la planète posent de sérieuses questions sur le plan environnemental et sur la société que nous voulons construire. Acceptons-nous que nos chaussures parcourent des milliers de kilomètres pour parvenir jusqu’à nos pieds ? Acceptons-nous de faire outsourcer la fabrication de nos baskets dans des pays où les règles environnementales sont faibles, voire inexistantes ?

Des alternatives durables existent !

Ces questions doivent être au cœur de nos réflexions, d’autant que les sneakers font partie des plus mauvais élèves de notre dressing, principalement à cause de l’utilisation intensive de matériaux, de teintures et de composants chimiques nuisibles pour l’environnement. Heureusement pour la nature, les alternatives existent et se multiplient avec des marques responsables et soucieuses de leur impact. C’est de bon augure pour la suite !

Chez Ector, par exemple, nous avons décidé de rompre avec le modèle court-termiste en vigueur, qui place le profit comme unique raison d’être d’une entreprise. Nous voulons donner du sens à notre action. C’est pour cette raison que nous avons développé une approche durable, basée sur le respect des hommes, des femmes et de l’environnement. Notre solution : des sneakers écoresponsables, végan et résistantes, fabriquées à Romans-Sur-Isère (Rhône-Alpes) à partir de bouteilles en plastique recyclées.

Découvrez des sneakers low-impact !

À travers nos produits low-impact, nous contribuons ainsi à construire un avenir plus vertueux et désirable. C’est une nécessité, à l’heure où le secteur de la mode, au sens large, est l’un des plus polluants, avec plus d’un milliard de tonnes de CO2 émis chaque année. Oui, vous avez bien lu : c’est plus que tous les moyens de transport réunis !

Dans ce contexte, commander une paire de sneakers Ector est un geste fort et un plaisir durable, encourageant toute une industrie à se réinventer et à mieux préserver notre planète. Notre conviction : nous pouvons associer style et économie circulaire. C’est justement cette combinaison visionnaire qui incarne l’avenir de la chaussure.

Faisons-en donc un signe de renouveau ! Vous souhaitez découvrir nos sneakers écoresponsables et made in France ? La collection Ector est disponible dès maintenant, pour un confort maximal au quotidien et une vraie sensation de liberté. Portez bien plus que des sneakers, portez nos valeurs !


Ector, engagée dans la lutte contre les micro plastiques

Les chaussures Ector sont issues du recyclage de bouteilles en plastique. 6, c’est le nombre de bouteilles recyclées (ré-utilisées) pour la confection d’une paire d’Ector. Sur l’année 2019, 6000 paires ont été fabriquées, soit plus de 36000 bouteilles plastiques recyclées. Multipliées par les 3 années d’existence de la marque Ector sneakers, ce n’est pas moins de 90 000 bouteilles plastiques qui ont été transformées. Pas mal non ?

Une démarche engagée quand on sait qu’environ huit millions de tonnes de plastique sont rejetées dans les océans chaque année, soit quinze tonnes par minute…

Les conséquences du plastique dans nos océans…

Notre planète terre est composée de 70% d’eau et à ce rythme, nos océans seront composés de plus de plastique que de poissons d’ici 30 ans, 99% des animaux marins auront ingéré du plastique et chaque année c’est environ 100 000 mammifères qui sont tués et plus de 1400 espèces impactées.

En plus de l’impact sur la faune et la flore, le plastique joue également sur notre santé. En effet, environ 10 000 microparticules de plastique sont ingérées par des humains chaque année !

Connaissez vous le temps qu’il faut pour qu’une bouteille en plastique se dégrade ?

450 ans. Si cela vous semble peu, dites vous que si Charles IX, roi de France en 1570, avait jeté une bouteille en plastique à la mer lors d’une conquête, elle viendrait tout juste de se décomposer et encore ce n’est pas sur… elle a sûrement créé des milliers de microparticules de plastique ingérés par les animaux marins.

Pour Ector, les bouteilles en plastique sont fantastiques !

Baskets bleu blanc rouge recyclées

Il y a 4 ans Patrick et Patrick, les deux fondateurs d’Ector sneakers, ont imaginé pour vous une paire de chaussures issues du recyclage de 6 bouteilles plastiques.

Ce sont les premières chaussures made in France assemblées à Romans-sur-Isère, composées d’une matière recyclée recyclable.

Mais qu’en est-il du plastique recyclé ?

Aussi appelé polyester recyclé PET, notre partenaire NewLife, une entreprise situé en Italie, réalise ce fil en utilisant une technique bien particulière qui permet d’économiser jusqu’à 94% d’eau, 60% d’énergie et avec une empreinte carbone faible, par rapport aux techniques traditionnelles, pour un résultat qualitatif, performant, innovant et durable !

Comment réalise-t-il ce fil ?

L’utilisation de nouvelles techniques de production va permettre de réaliser un fil de qualité et respectueux de l’environnement.

Après avoir récupéré le plastique, celui-ci est trié, nettoyé, découpé et transformé en granulé. Puis, via un processus mécanique ne nécessitant aucun produit chimique, il est transformé en polymères pour réaliser le fil !

Jusqu’à 1 900 microfibres par vêtement et plus d’un tiers des particules plastiques présentes dans les océans proviennent du textile, du au fil en fibres courtes qui polluent via des particules qui se détachent. L’utilisation du polyester recyclé permet d’obtenir un fil continu qui ne se décompose pas et évite ainsi la pollution des eaux. C’est ce qu’il se passe lorsque vous passez vos Ector au lavage, elles, restent bien solides.

Fil polyester recyclé ector sneakers

Ector sneakers, synonyme d'éco-responsabilité

L’impact environnemental est au cœur du projet Ector. Un défi réussi s’inscrivant dans l’économie circulaire avec une sneaker recyclée et recyclable. Les chaussures Ector sneakers sont tricotées avec ce fil continu.

Ector, à travers ses valeurs écologiques, propose une réelle alternative plus respectueuse de vos pieds et de la planète.

Au look aéré et urbain, Ector ne fait pas de différence, elle est faite aussi bien pour les hommes que pour les femmes.

Basket Made in France

Des baskets françaises, recyclées et recyclables pour marcher durable et responsable 🌱