Coffret de cirage pour chaussure en cuir

Quelles techniques pour cirer ses chaussures ?

Après des semaines ou des mois d’utilisation, il est préférable de penser à remettre vos chaussures au propre. La solution la plus utilisée est le cirage. Elle consiste à se servir d’un produit de nettoyage destiné aux chaussures. Découvrez dans ce texte les diverses manières de cirer vos chaussures. 

Les outils nécessaires pour bien cirer vos chaussures

Comme tous les objets qui nécessitent un nettoyage, l’entretien des chaussures a aussi besoin d’un matériel adéquat. Il s’agit :

  • De la brosse ;
  • D’un décrottoir pour gratter les semelles ;
  • D’un lait pour le nettoyage ;
  • De la pâte de cirage ; 
  • D’une crème pour chaussure ;
  • Et bien d’autres.

Selon le type de chaussure, vous pourriez aussi avoir besoin d’une chamoisette. À la place de la chamoisine, un bout de tissu doux ou un chiffon sont en mesure d’être utilisés. La brosse, quant à elle, peut être à poils ou drus, mais courte. Ce modèle de brosse est adapté au cirage. 

Les étapes du cirage d’une chaussure

Pour réussir le cirage d’une chaussure, il faut suivre un processus réparti en plusieurs étapes. 

La préparation

Cette étape consiste à apprêter les chaussures de même que les éléments à utiliser pendant l’opération. Vous devez alors enlever les lacets pour éviter de les salir. Afin de ne pas tacher vos vêtements, il est important de mettre un tablier. C’est aussi le moment d’insérer dans votre paire de chaussures, des embauchoirs. Leur rôle est de maintenir les chaussures dépliées afin de faciliter le nettoyage. Sans cet élément, les parties de la chaussure qui sont souvent pliées ne seront pas bien cirées. 

Le dépoussiérage

Avant de passer à l’étape du cirage, il convient d’enlever la poussière qui couvre votre paire de souliers. Le décrottoir peut vous être utile à ce niveau. Il enlèvera toutes les saletés même celles qui ne sont pas visibles lorsque vous frottez toutes les surfaces. Par contre, si les chaussures sont trop sales, il vous faudra utiliser un chiffon imbibé d’eau. 

Le nettoyage

Il s’agit d’enlever le cirage qui a été appliqué les fois précédentes sur la chaussure. Cela permet au cuir de ne pas craquer, mais aussi d’être bien nourri. Les outils dont vous avez besoin ici sont : la chamoisine et le lait nettoyant. Quant au mode opératoire, il peut être résumé ainsi : 

  • Enrouler autour de l’index la chamoisine et prendre un peu de lait ;
  • Faire un massage en cercle de façon régulière pour laisser le lait pénétrer dans le cuir ;
  • Faire un peu plus de pression au niveau des plis pour les repasser ;
  • Faire la même chose au niveau des semelles et sur les talons ; 
  • S’assurer que l’opération a été bien faite.

Le soin de la trépointe

La trépointe se retrouve sur certains modèles de chaussures en cuir. Cette opération a pour but de donner de la graisse au fil de la trépointe. En effet, lorsque ce fil est trop sec, il risque de casser et vous pourriez vous retrouver avec des chaussures sans semelles. Un pot de graisse est le produit adapté pour réaliser cela. Les parties qui sont le plus exposé aux chocs doivent être bien entretenues dans le même but. 

Le passage de crème

Il faut retenir que la couleur de la crème doit être bien choisie. Pour cela, il faut qu’elle soit aussi foncée que la couleur de votre cuir. Cela permet de cacher les plis et les défauts présents sur la chaussure. La crème doit être passée partout, notamment sur les plis. 

Le cirage

Une fois que la crème a séché, vous pouvez donc lustrer la chaussure en utilisant la brosse à lustrer. Son rôle est d’amener le cuir à briller. Le cirage est un complément pour augmenter la brillance au cas où cela ne serait pas suffisant. Il faut retenir que le cirage ne pénètre pas le cuir, mais reste uniquement sur la surface. 

Pour ce faire, une brosse palot et une chamoisine peuvent vous aider. Cependant, il ne faut omettre aucune partie. Une fois que le cirage est terminé, il faut laisser sécher pendant environ un quart d’heure avant de porter les souliers. 

La fréquence du cirage des chaussures

Il n’existe pas une périodicité exacte pour le nettoyage de vos souliers. Cela dépend notamment de la façon dont vous les portez. Si vous en faites un usage régulier et/ou quotidien, un cirage tous les quinze jours est une bonne option. 

Par contre, s’il s’agit d’une chaussure que vous portez à l’occasion, vous pouvez choisir de la nettoyer avec du cirage une fois tous les deux mois. Pour cela, il est conseillé d’appliquer le cirage quelques jours avant la date où vous voulez les mettre. Ainsi, le produit utilisé aura le temps de sécher.

Toutefois, cirer une chaussure n’est pas obligatoire s’il n’y a pas de salissure importante ou si la chaussure est encore neuve. Dans ce cas, un simple nettoyage suffit pour redonner à votre paire de souliers son éclat.  


Chaussures en cuir

Comment détendre une chaussure en cuir ?

Il peut arriver à tout le monde d’acheter une paire de chaussures en cuir en ligne ou dans un magasin et de se rendre compte au moment de l’essayer qu’elle nous serre. Le sentiment d’amertume qui pourrait nous animer en ce moment est justifié. Pourtant, il existe une multitude de solutions pouvant aider à élargir ses chaussures. Le présent article vous apporte des astuces pour détendre vos chaussures en cuir.

Remplir les chaussures

Pour rendre plus larges vos chaussures en cuir, les méthodes qui se présentent à vous sont nombreuses. Vous pouvez commencer par rembourrer les chaussures. En optant pour cette astuce, vous allez devoir vous servir de certains éléments. Il vous faudra :

  • De l’alcool à friction ;
  • Du papier journal ou de la pomme de terre ;
  • Un congélateur.

L’alcool à friction

Pour y arriver, prenez l’alcool à friction avec un peu d’eau. Pulvérisez le mélange dans les chaussures en cuir pour qu’elles soient humides et laissez reposer durant quelques heures, le temps qu’elles soient sèchent. Une fois ce temps écoulé, mettez des chaussettes et essayez les chaussures. Si après le premier essai vous remarquez qu’elles ne sont pas encore bien détendues, alors vous pouvez essayer jusqu’à ce que cela vous convienne.

Le papier journal ou les pommes de terre

l’astuce du papier journal peut se faire avec des chaussettes ou bien avec des pommes de terre que vous avez déjà pelées. Elle consiste à plier des papiers journaux ou des chaussettes afin d’obtenir une boule. C’est pourquoi vous pouvez également utiliser une pomme de terre. Insérez ensuite les éléments que vous avez choisis dans les chaussures en cuir et assurez-vous que ces dernières ont pris la forme que vous désirez. Laissez les chaussures pendant douze heures environ. Retirez maintenant les éléments et vous allez constater qu’elles vont s’élargir.

Le congélateur

Vous pouvez aussi vous servir de congélateur pour détendre vos chaussures en cuir. Pour ce faire, placez dans les chaussures des sachets remplis à moitié d’eau. Apportez à présent le tout au congélateur pendant environ une heure. Le sachet d’eau doit occuper toute la chaussure. Ainsi, le gonflement du sachet dû à la température permettra à la chaussure de s’assouplir.

Chauffer les chaussures en cuir

Une autre méthode est l’utilisation de la chaleur pour détendre les chaussures en cuir. Cette méthode ne s’utilise que pour les chaussures en cuir qui sont toujours neuves, car cela peut endommager le cuir si la chaussure est ancienne. Commencez donc par mettre des chaussettes. Vous pouvez choisir des chaussettes faites avec de la laine, car celles-ci sont bien épaisses. Mais si vous n’en avez pas, portez plusieurs chaussettes. Mettez ensuite la chaussure et avec un sèche-cheveux, vous allez faire chauffer la chaussure.

Pendant que vous le faites, bougez vos orteils dans la chaussure et assurez-vous de n’avoir laissé aucune partie. Une fois qu’elles sont bien chaudes, déposez le sèche-cheveu et laissez les chaussures se refroidir tout en gardant vos pieds dedans. Vous pouvez toujours continuer à faire bouger vos orteils pendant le refroidissement pour permettre au cuir de bien s’élargir.

Pensez à passer un produit d’entretien sur le cuir pour l’humidifier, car la chaleur du sèche-cheveu peut l'abîmer.

Utiliser de la vapeur d’eau

L’utilisation de la vapeur d’eau pour détendre votre chaussure en cuir peut paraître plus facile si vous le faites avec une bouilloire. Il vous suffit de mettre de l’eau dans la bouilloire et de porter celle-ci à ébullition. Placez ensuite l’ouverture de la chaussure vers celle de la bouilloire. Faites cela jusqu’à ce que le cuir devienne souple. Portez maintenant la chaussure et marchez en faisant assez de mouvement jusqu’à ce qu’elles se refroidissent.

Utiliser des produits pour détendre les chaussures en cuir

Il existe également des produits que vous pouvez utiliser pour assouplir vos chaussures en cuir. Il s’agit de la glycérine, de la vaseline et de l’huile de ricin. Si vous désirez utiliser la glycérine, il vous faudra en appliquer à l’aide d’un linge sur les parois de la chaussure. Essayez de forcer les chaussures avec un extenseur de chaussure ou bien vous les portez simplement. Cette astuce permettra à la chaussure de s’adapter à la forme de vos pieds.

En ce qui concerne l’élargissement de la chaussure en cuir avec la vaseline, vous allez l’appliquer en plusieurs couches sur le cuir. Laissez sécher et portez les chaussures. Il est conseillé de mettre des chaussettes bien épaisses avant de les porter. La vaseline est réputée pour son effet assouplissant sur le cuir. Toutefois, il faut savoir l’appliquer pour qu’elle n’endommage pas la couleur du cuir.

->

Quant à l’huile de ricin, il vous faudra masser le cuir de la chaussure avec l’huile. Vous allez ensuite rembourrer la chaussure avec du papier journal par exemple pour exercer une force sur elle. Tout comme la vaseline, vous allez devoir être vigilant avec l’huile de ricin.

Voilà quelques astuces qui pourront vous permettre de desserrer vos chaussures en cuir.


Chausson ecoresponsable Ector

Les bienfaits des chaussons

Vous est-il déjà arrivé de passer la journée à vous promener pieds nus chez vous, pour ensuite vous retrouver le jour suivant avec des pieds douloureux ?
Si c'est le cas, vous n'êtes pas seul. Beaucoup de personnes ne réalisent pas que leur douleur au pied est due au fait qu'elles marchent pieds nus sur des surfaces dures. Le meilleur moyen de pallier ce problème est de recourir au port de chaussons. Nous vous invitons donc à découvrir dans cet article ce que sont les chaussons, les différents types que vous pouvez retrouver ainsi que les divers avantages qu’ils offrent.

Qu’est-ce qu’un chausson ?

Les chaussons, encore appelés pantoufles, sont des chaussures légères et confortables dotées d'une structure spéciale qui protège les pieds des chocs. Ces types de chaussures sont généralement destinés à être portés à l’intérieur d’une maison. Il existe cependant certains modèles qui peuvent être portés à l’extérieur, comme nos modèles Zen doté d'une semelle en caoutchouc antidérapante.

Les premières références de pantoufles remontent à la dynastie Song du 12e siècle. Elles étaient fabriquées en soie fine et possédaient une lanière à glisser entre les deux premiers orteils. Aujourd'hui, elles sont disponibles dans une grande variété de matériaux (feutre, laine, coton...)

Chausson noir Made in France

Quels sont les avantages de porter des chaussons ?

Le port des chaussons à la maison présente plusieurs avantages. Ils ne nous procurent pas seulement cette sensation de chaleur et de confort, ils sont également très importants pour notre santé.

Réduire les risques de maladies et d’infections

Avoir froid aux pieds peut augmenter considérablement la probabilité de contracter un rhume, ou même la grippe. Lorsque vos pieds sont exposés au froid, cela modifie la façon dont votre corps combat les maladies. Porter donc des chaussons vous permet de garder vos pieds au chaud et au sec et éviter de tomber malade pendant les périodes les plus froides.

Dans les parties de la maison telles que la salle de bain et les toilettes, il existe presque toujours un risque d'infections bactériennes et fongiques. Les pantoufles servent de barrière protectrice contre les infections désagréables telles que les champignons des ongles et le pied d'athlète.

Avoir un véritable confort

Si vous envisagez de porter des pantoufles à la maison, l'une de vos plus grandes préoccupations est probablement de savoir si vous pouvez marcher confortablement avec. Si vos chaussons offrent le soutien dont vos pieds ont besoin, vous ressentirez un véritable confort, car ils sont conçus pour s'adapter à votre empreinte naturelle.

Atténuer les douleurs des pieds

Nombreuses sont les personnes à souffrir de douleurs aux pieds qui limitent leur mobilité. Porter des chaussures peut aider à réduire la douleur et l'inconfort et la tension excessive sur les jambes. Les chaussures de soutien fournissent toute la structure nécessaire dans un emballage élégant et confortable qui garde vos pieds à l'aise. La douleur et la tension sont réduites et vous pouvez vous déplacer avec aisance.

Chaussons Made in France de la marque Ector

Quels sont les différents types de chaussons qui existent ?

Tous les chaussons ne sont pas identiques. Vous avez l’embarras du choix face à la grande diversité de chaussons que l’on retrouve sur le marché. Nous vous présentons ici différents types de pantoufles et leurs meilleures utilisations.

Chaussons avec support pour les pieds

Les chaussons ont toujours été connus pour avoir un fond plat. La plupart du temps, ils ne sont pas connus pour leur capacité à soutenir le pied et à favoriser la voûte plantaire. Si vous avez un problème de pieds-plats, vous devrez peut-être chercher des chaussons qui soutiennent la voûte plantaire. Avec ceux-ci, vous trouverez beaucoup plus de soutien et vous aurez l'impression de porter une chaussure normale.

Chaussons de bottes

Les chaussons de bottes se portent légèrement plus haut que les chaussons classiques. Ils arrivent au-dessus de la cheville et gardent tout le pied au chaud, y compris la partie supérieure et la cheville elle-même. Les chaussons sont souvent portés pendant les mois les plus froids, car ils vous tiennent très chaud. Si vous portez des pantoufles et que vous avez toujours l'impression d'avoir froid aux pieds, vous avez probablement besoin d’un modèle plus haut.

Chaussons de maison

Les pantoufles de maison peuvent désigner une variété de modèles, mais le plus souvent, il s'agit d'une pantoufle générique avec une semelle très souple. Ils sont destinés à être portés à l'intérieur. Traditionnellement, les pantoufles ont une semelle très douce. Ils doivent être un moyen confortable de se déplacer d'une pièce à l'autre de la maison, surtout pendant la période hivernale.

En somme, les chaussons sont très avantageux pour la santé. Et en matière de confort, c’est d’ailleurs ce qui se fait de mieux pour la maison. Les essayer, c'est les adopter !


Chausson écoresponsable Ector

Qu’est-ce qu’un chausson écoresponsable ?

Quand on est à la maison, on a besoin de se sentir à l’aise. C’est pourquoi il est recommandé de mettre des chaussons à la place des chaussures. Ces derniers sont faciles à mettre et assez confortables. Pourtant, tous les chaussons ne sont pas profitables pour la santé et pour la préservation de l’environnement. Allons donc à la découverte des chaussons écoresponsables.

Quelles sont les utilités des chaussons écoresponsables ?

Les chaussons éco responsables sont conçus avec ou sans semelles, fabriquées dans de très bonnes conditions et de façon à éviter la surproduction. Les chaussons éco responsables sont faits avec des matières purement biologiques et donc écologiques. Parmi les matières qui servent dans la fabrication des chaussons éco responsables, on retrouve :

  • Le coton biologique ou recyclé
  • La laine biologique ou recyclée
  • Le chanvre biologique
  • Le liège
  • Le polyester recyclé

Les chaussons éco responsables sont utilisés pour se chausser à la maison à n’importe quel moment de la journée et également pour se protéger du froid la nuit.

Pourquoi opter pour des chaussons écoresponsables ?

Les chaussons éco responsables ne sont pas les seuls types de chaussons qui existent sur le marché. Mais, lorsque vous choisissez des chaussons écoresponsables, vous bénéficiez d’un bon nombre d’avantages. En voici quelques-uns.

Pour garder votre maison et votre santé saines

Vous pouvez peut-être l'ignorer, mais grâce aux semelles des chaussures, des centaines de milliers de bactéries sont transportées d’un endroit à un autre. Lorsque vous optez pour des chaussons éco responsables, vous empêchez la propagation de ces bactéries dans votre maison. Puisqu’une fois à la maison, vous enlevez les chaussures et mettez les chaussons.

De plus, les chaussons éco responsables permettent de protéger vos pieds contre le froid. Or, lorsque vos pieds prennent froid, les vaisseaux sanguins se contractent. De ce fait, les leucocytes sont vulnérables face à certaines agressions. C’est à ces moments que le rhume ou la grippe se manifestent le plus souvent. Le fait de mettre des chaussons éco responsables maintient vos pieds au chaud et vous garde en bonne santé et surtout bien détendu.

Comment reconnaître un chausson écoresponsable ?

La diversité des chaussons sur le marché est remarquable et tout le monde prône la qualité de son produit. Cela fait partie du marketing. Pourtant, il faut savoir choisir le bon. Plusieurs critères permettent de reconnaître un chausson éco responsable dont les matières de fabrication, le lieu et les conditions de fabrication et les labels de la mode écoresponsable. Voici comment vous en sortir

Étudier les matières de fabrication

Les matières qui ont servi à la fabrication des chaussons constituent le premier facteur qui permet de déterminer si les chaussons sont réellement éco responsables. Pour cela, la première des choses que vous ne devez pas faire est de prendre un chausson sans étiquette. Vérifier ensuite les matières de sa fabrication. Celles-ci doivent être soit biologiques, soit recyclées, soit certifiées. Celles qui sont utilisées très souvent sont le coton biologique, le lin, le liège et le chanvre.

Vérifier le lieu et les conditions de fabrication

Il vous faut ensuite vérifier le lieu et les conditions dans lesquelles le chausson a été fabriqué. En effet, un produit éco responsable doit être fabriqué dans de bonnes conditions de travail. Évitez donc des chaussons dont les étiquettes portent les noms des pays dans lesquels les conditions de travail ne sont pas adaptées, où l’insécurité au travail est au rendez-vous.

Dans ces cas, on ne peut pas être sûr de l'éco responsabilité du produit. Optez donc pour des chaussons fabriqués dans des pays qui respectent les droits de travail et les droits sociaux.

Privilégier les labels de la mode écoresponsable

Vérifiez le type de label qui se trouve sur l’étiquette du chausson. Voici encore une des raisons pour lesquelles vous ne devez pas marginaliser l’étiquette. Le label est en effet une appréciation qui permet de savoir si le produit répond aux normes sociales et écologiques. Si le chausson est vraiment éco responsable, le label vous le confirmera.

En résumé, un chausson éco responsable est la meilleure chaussure pour intérieur que vous devez choisir et recommander à vos proches en raison de ses multiples avantages. Toutefois, il faut savoir le différencier des autres.


Slow fashion une mode engagée et durable

La Slow Fashion : une mode engagée et durable

Opposé à la Fast Fashion, la Slow Fashion (ou mode lente) permet de prendre conscience de nos comportements face à une industrie de la mode qui pousse à consommer toujours plus vite. La proposition de la Slow Fashion : consommer moins mais mieux !

Face à l’urgence climatique et aux catastrophes humaines liées à la mode ultra rapide, des marques, comme la nôtre, s’engagent et proposent des alternatives pour se chausser avec des produits éthiques et durables.

La Fast Fashion : l’élément déclencheur

Le terme Fast Fashion a fait son apparition au début des années 90. Par définition « la mode rapide » désigne la tendance du renouvellement très rapide des collections, fréquemment et à des prix toujours plus bas. Certaines marques peuvent sortir jusqu’à 52 collections, contre 4 habituellement. Des enseignes dont vous avez déjà entendu le nom comme Zara, H&M ou encore Asos sont devenus de véritables empires de cette mode éphémère.

Leur objectif : créer un fort besoin auprès du consommateur, en mettant en avant de nouvelles tendances, le poussant à consommer toujours plus rapidement pour renouveler sa garde-robe.

De nos jours, on parle même d’Ultra Fast Fashion. Des marques comme Boohoo, Pretty Little Things ou encore Shein ont surfé sur cette tendance. A titre d’exemple, entre 500 et 2 000 nouveaux articles apparaissent chaque semaine sur l’application Shein et aucun d’entre eux ne dépasse les 25 euros.

Ses nouvelles marques doivent leurs succès aux dernières tendances sur les réseaux sociaux, notamment grâce à l’essor des vidéos. Montrer ses dernières trouvailles, ses nouveaux looks ou ses pharamineuses commandes pour moins de 100 euros est devenu une habitude pour de nombreux internautes.

Et ces marques l’ont très vite compris : plus besoin de spots publicitaires, d’affiches ou d’articles dans les magazines, le marketing d’influence permet d’accroitre leurs ventes à vitesse grand V. S’entourer d’ambassadeurs et d’ambassadrices populaires permet de toucher une cible jeune, en quête de nouveauté et de reconnaissance.

Magasin de sneakers

Les conséquences d’une mode trop rapide

La Fast Fashion n'est pas sans conséquences : impact environnemental désastreux, conditions de travail inadaptées, salaires faibles, utilisation de produits chimiques et toxiques…

La plupart des vêtements de la Fast Fashion sont fabriqués dans des pays en voie de développement comme l’Inde, le Bangladesh, la Chine ou encore le Vietnam. Pour qu’une paire de chaussures puisse être vendu à 25 euros, il faut produire à moindre coût. Pour vous donner une idée, un employé dans le secteur du textile au Bangladesh ne gagne que 83 euros par mois

Dans ces pays, les salaires maintiennent une grande précarité. Les enfants n’ont parfois pas le choix de travailler pour survivre ou aider leur famille. On estime, au Bangladesh, que 15% des enfants entre 6 et 14 ans travaillent plus de 64 heures par semaine dans l’industrie textile. Des enfants privés de scolarité, travaillant dans des conditions dangereuses.

Les ouvriers travaillent la plupart du temps sans gants et sans masques de protection pour manipuler des substances nocives pour la santé, que ça soit pour la teinture des textiles ou le tannage de certaines peaux.

Atelier fabrication chaussure en Inde

En matière de préservation de l’environnement, le constat est tout aussi sombre

Un immense gaspillage de matières premières sans se soucier du recyclage qui pourrait être fait. Selon la Fondation Ellen MacArthur, 87% des matériaux textiles utilisés pour la fabrication des vêtements sont jetés.

La fabrication de vêtements et de chaussures étant délocalisée aux quatre coins du monde, le transport s’effectue sur de longues distances et de manière rapide pour approvisionner les grandes marques. L’avion reste le mode de transport le plus utilisé, mais aussi l’un des transports les plus polluants en termes d’émissions de gaz à effet de serre.

Pour finir, 4 % de l’eau potable disponible dans le monde est ainsi utilisée pour produire nos baskets et nos vêtements, ce qui fait du secteur du textile le troisième plus grand consommateur d’eau.

Des prises de conscience mondiales
Pollution environnement

Si on devait retenir une date qui a marqué les esprits, on donnerait le 24 avril 2013. En effet, ce jour-là, un immeuble situé à Dacca (Bangladesh) s’effondre, provoquant la mort de 1 100 employés. La catastrophe du Rana Plaza a alors révélé au grand jour les conditions de travail particulièrement difficiles de certains fournisseurs dans le secteur de l’habillement.

Quelques années plus tard, on voit également émergé des rapports environnementaux concernant l’industrie de la mode : celle-ci serait responsable de 6,7% des gaz à effet de serre mondiaux et serait le deuxième secteur le plus polluant au monde, après celui du pétrole.

A cela s’ajoute une prise de conscience citoyenne, qui s’est accéléré suite au confinement durant la pandémie mondiale. Les consommateurs recherchent une transparence et un véritable dialogue avec les marques qui émergent.

Ils ne souhaitent plus simplement être consommateur mais « consom’acteur » dans leurs décisions d’achat. Matières premières, procédés de fabrication, engagements de la marque, fin de vie du produit… une nouvelle façon de consommer vers une mode durable et éthique.

Pancarte Il n'y a pas de planète B

C’est quoi la Slow Fashion ?

Contrairement à la Fast Fashion, la Slow Fashion prône la fabrication d’une mode respectueuse de l’environnement, des travailleurs et des animaux. De plus, ce mouvement met en avant la transparence sur les procédés de fabrication et la qualité des produits. Une véritable rupture avec les valeurs et les objectifs véhiculés par la Fast Fashion.

Dans ce changement, les marques reviennent à un modèle de fabrication saisonnier (automne/hiver et printemps/été) et ne renouvelle qu’une partie de leur collection chaque année. Elles fabriquent en plus petite quantité, essayant d’avoir un stock limité et raisonné : un gain financier mais surtout qui permet de respecter la planète en évitant toute surconsommation.

Ector, la basket durable et responsable

Face aux conséquences alarmantes de la Fast Fashion sur l’environnement et sur l’humain, Ector s’engage dans une mode durable et responsable. Comment ?

    • En fabricant une basket recyclée à partir de bouteilles en plastique et recyclable à son tour. La boucle est bouclée ! ♻
  • En travaillant avec des partenaires locaux et régionaux pour réduire son empreinte carbone et s’investir dans l’emploi local
  • En renouvelant sa collection que 2 fois par an pour éviter toute surconsommation et limiter notre stock
  • En ne pratiquant pas de soldes mais des séries limitées de modèles d’anciennes collections
  • En étant transparent sur nos matières premières, nos procédés de fabrication et sur nos prix
  • En échangeant le plus possible avec vous pour trouver de nouvelles alternatives

Baskets moutarde Ector

S’inscrivant dans l’économie circulaire et dans la Slow Fashion, Ector permet de se chausser avec style tout en préservant le monde qui nous entoure. Un petit pas pour l’homme, un grand pas pour la planète 🌏


13566 bouteilles plastique recyclées

13 566 bouteilles recyclées en 2021 !

Grâce à votre engagement, c’est 13 566 bouteilles en plastique qui ont pu être recyclées pour devenir votre nouveau compagnon de route Ector. Et si on battait ce record en 2022 ?

Le plastique en quelques chiffres

Chaque année, 8 millions de tonnes de plastique finissent dans nos océans, l’équivalent d’un camion poubelle par minute. Selon une étude du Forum Economique Mondial et de la fondation Ellen McArthur, il y aura plus de plastiques que de poissons dans les océans d'ici 2050, si nos habitudes de consommation ne changent pas.

La faune et la flore sont les premières impactées. Des centaines d’espèces marines se retrouvent prisonnières des plus grands déchets ou confondent morceaux de plastique et nourriture, s’intoxiquant petit à petit. Malheureusement, les oiseaux ne sont pas épargnés par ce phénomène.

Bouteilles, filtres de cigarettes ou encore couverts jetables se retrouvent bien trop souvent sur nos plages. Un désastre écologique pour nos beaux littoraux.

Pour finir, seulement 9% de nos déchets plastique sont recyclés. Le reste est incinéré, accumulé dans des décharges ou pire… jeté dans la nature. En sachant que la durée de vie du plastique varie entre 450 ans et l’infini, les choses doivent changer rapidement.

Depuis quelques années, la prise de conscience collective des effets néfastes du plastique sur la santé et l’environnement pousse les autorités à prendre des décisions radicales.

Verre en plastique dans la mer

La fin du plastique à usage unique

Il faut revenir en 2016 pour voir le début de cette lutte. En effet, à partir du mois de janvier, les sacs plastiques ont été interdits aux caisses des magasins et ont été remplacés par des sacs réutilisables, en coton ou en papier. Une grande avancée dans la lutte contre le « tout jetable ».

Face au dérèglement climatique grandissant et pour favoriser l’économie circulaire, le gouvernement français à adopter, en 2020, une loi anti gaspillage. Elle prévoit la fin progressive de tous les emballages plastique à usage unique d’ici à 2040.

Depuis le 1er janvier 2020, vous avez dû constater que les gobelets, assiettes et cotons tiges en plastique ont été retirés de la vente, remplacés par des objets en matières recyclées. Début 2021, ce sont les pailles, les couverts jetables, les touillettes ou encore les couvercles des gobelets à emporter qui sont interdits.

A partir de 2022, vous ne verrez plus de sachets plastique emballer vos fruits, vos légumes ou vos magazines.

L’Union Européenne se lance également dans cette lutte avec une stratégie visant à rendre tous les emballages en plastique recyclables d'ici 2030. Car on le sait, c’est collectivement que nous arriverons à diminuer la pollution et le réchauffement climatique.

Fruit et légume dans un sac plastique

Ector recycle et se recycle

En 2017, les deux fondateurs de l’atelier (Patrick et Patrick) ont imaginé une basket engagée pour une mode plus respectueuse de l’environnement : Ector sneakers.

Après quelques années de recherche et de développement, nous avons pu vous la présenter et partager avec vous ses premiers pas. Pour Ector, tout commence dans un pays voisin, en Italie. Notre partenaire, l’entreprise NewLife, fabrique le fil polyester recyclé (PET) dont nous avons besoin. 6 bouteilles en plastique sont nécessaires pour fabriquer votre future paire de sneaker.

Elles sont collectées, triées, nettoyées, découpées et transformées en granulés. Grâce à un processus mécanique ne nécessitant aucun produit chimique, ils sont transformés en fil !

Le fil continu et recyclé obtenu, traverse la frontière et se dirige vers l'un de nos partenaires locaux. L’entreprise Richard Frères, implantée à Saint-Etienne (42) fabrique la partie tricotée de vos baskets, en une seule pièce.

Des machines lancées à toutes vitesses, entrelacent les fils et permettent l'obtention d'un tricot résistant et souple. Cette technique de tricotage innovante, appelée « KNIT » possède de nombreux avantages. En effet, nous n’utilisons que la quantité de polyester dont nous avons besoin, évitant le gaspillage et les chutes de matières.

De retour à notre atelier, l'équipe découpe, pique et assemble les différentes parties (languette, baguette, étiquettes…) pour obtenir une sorte de chausson, sans semelle.

Pour finir, Ector rejoint l’Ardèche (07). L’entreprise Reborn Safety, injecte la semelle blanche en polyuréthane de chaque basket. Un partenaire situé à moins de 50km de notre atelier pour réduire l’empreinte carbone de nos Ector.

S’inscrivant à 100% dans l’économie circulaire, Ector se recycle à la fin de sa vie. Après avoir parcouru des centaines de kilomètres à vos pieds, nous les récupérons pour les recycler en dissociant la semelle et la tige.

Pour résumé, il n’y a qu’un fil entre chaque paire d’Ector… et il est recyclé 😉

Processus de fabrication d'une basket Ector

Vers d’autres alternatives…

Entre prise de conscience collective et mesures gouvernementales, la consommation de plastique sort peu à peu de nos habitudes. En finir totalement avec lui à court terme, est pour le moment utopique. Nous en avons encore besoin, notamment pour ses propriétés hygiéniques et sa longévité. Il faut l’utiliser avec discernement et procéder à son recyclage.

Vous êtes de plus en plus nombreux à rejoindre notre aventure, cherchant une alternative à la Fast Fashion et à la mode trop polluante. Depuis la création de la marque Ector, c’est plus de 100 000 bouteilles en plastique qui ont été recyclées. Un grand bravo à tous !

Le chemin ne s’arrête pas là. Les deux créateurs de la marque veulent aller encore plus loin. Ils réfléchissent déjà à la basket de demain, toujours éco-conçue et engagée. De nouvelles matières, de nouveaux procédés de fabrication tout en pensant au recyclage : on en est sûr, 2022 vous réserve encore de belles surprises 💚

Paire de sneakers ecoresponsable Ector


chaussure cuir montante made in france

Nettoyer ses sneakers en cuir

Le nettoyage des sneakers en cuir nécessite l'usage de produits spécifiques et ils ont besoin d'être entretenus quotidiennement. Quels sont ces produits ? Quelles sont les précautions et quels sont les procédés à adopter ? Nous vous révélons tout dans cet article.

La vérification de l’authenticité de vos chaussures en cuir

La toute première étape avant de nettoyer vos baskets est de toujours contrôler si elles sont de vrais cuir et non de faux. Cela vous épargnera l'utilisation d'un produit à la place d'un autre. Les cuirs de mauvaise qualité n'ont pas besoin de se faire cirer. Après l'achat de vos sneakers, vous ne pouvez pas les porter directement. Vous devez plutôt chercher un moyen de protection pouvant les imperméabiliser.

Les différents produits et comment les utiliser

Une fois la vérification effectuée, vous êtes en mesure de vous servir des produits servant à astiquer vos chaussures. Pour cela, vous aurez besoin :

  • De lait démaquillant ;
  • De bicarbonate de soude ;
  • D'eau froide savonneuse ;
  • De vinaigre blanc.

L'étape suivante est de savoir comment les utiliser pour obtenir un bon résultat et donner l'aspect neuf qu'avaient vos chaussures au départ.

Comment se servir du lait démaquillant ?

Pour y arriver, vous avez besoin d'un tissu chamois en coton. Ensuite, mouillez ce dernier avec votre lait. Puis, essuyez-les prudemment, avec soins et mettez-les à sec. Si elles sont sèches, servez-vous d'un pulvérisateur. Cela a pour rôle de les faire briller, de leur redonner leur fraîcheur d'antan.

À quoi sert le bicarbonate de soude ?

C'est un produit naturel utile pour éliminer les mauvaises odeurs. Vous n'aurez qu'à les asperger de bicarbonate de soude et à les laisser reposer toute la nuit. C’est pour avoir un meilleur résultat. Le produit aura agi toute la nuit et aura eu le temps nécessaire pour rendre vos tennis propres et faire en sorte qu'elles sentent bon.

Quel est le rôle de l'eau froide savonneuse ?

Son rôle ici est d'aider les dessous de vos sneakers à maintenir leurs formes premières et leur faire retrouver leurs éclats. Imprégné d'eau froide savonneuse, un chiffon. Ensuite, astiquez-les avec la partie mousseuse de votre chiffon jusqu'à effacer toutes les tâches présentes.

Pourquoi utiliser du vinaigre blanc pour nettoyer des baskets?

L'utilisation du vinaigre est importante si vous souhaitez enlever les tâches d'herbes ou de terre qui salissent vos chaussures. À l'aide d'une éponge d'eau tiède et du vinaigre, brossez-les avec délicatesse puis séchez-les à l'ombre loin du soleil.

Notez que le nettoyage doit se faire en douceur, plus vous les nettoyez doucement plus vous êtes sûr de les récupérer intactes, sans égratignures.

Les attitudes à adopter ou à éviter pour un entretien optimal de vos baskets

Le bon entretien des sneakers passe par la connaissance des bonnes attitudes à adopter et des mauvaises attitudes à ne pas adopter après leur achat.

Certaines attitudes sont indispensables si vous désirez que votre tennis dure longtemps. La première attitude consiste à les entretenir régulièrement afin de les conserver sur une période indéterminée. Vous avez la possibilité par exemple une fois par semaine d'enlever la poussière accumulée,  de cirer le cuir et de brosser la semelle.

La deuxième attitude vise à les disposer dans un lieu propre et sec. Cela peut être un meuble ou une armoire ne servant qu'à ranger des chaussures. Quant à la troisième attitude, elle concerne l'utilisation d'un embauchoir en bois pour vos chaussures afin qu'elles conservent leur aspect neuf.

La quatrième, renvoie à l'imperméabilisation et au séchage à l'air libre de vos baskets.

Les attitudes à ne pas adopter sont également au nombre de quatre.

Ces comportements visent essentiellement, dans un premier temps, à écarter tous les produits agressifs pour les entretenir. Il peut s'agir de la javel par exemple.

De plus, évitez de les sécher au soleil ou près d'une source chaude. De même que les entreposer dans un lieu humide. Si vous ne voulez pas voir certaines parties, comme le cuir moisir, le mieux serait de les stocker comme nous l'avons dit plus haut dans un endroit sec.

Un autre point à prendre en considération est leur port régulier et le fait d'utiliser une machine pour leur nettoyage.

D’autres astuces

Pour nettoyer les languettes, enlevez au préalable les lacets. Les lacets quant à eux peuvent être lavés à l'aide d'une machine à laver, sur un programme à 30°C. Si vous remarquez que certaines tâches résistent au lavage, une seule option : trempées les dans du vinaigre blanc dilué.

Le choix des embauchoirs doit se faire en tenant compte du résultat final que vous souhaitez avoir. Tous les embauchoirs tels que ceux en plastique n'ont pas non seulement de fonction d'absorption, mais aussi déforment et font perdre aux sneakers leur aspect initial.

Vous pouvez faire usage d'un thé noir à la place du bicarbonate de soude pour faire partir les odeurs. Appliqués soigneusement, ces conseils vous permettront d’avoir des sneakers propres et durables.


Dés avec point d'interrogation

Quelles différences entre des baskets et des sneakers ?

Les baskets et les sneakers font désormais partie intégrante de la vie de millions de personnes dans le monde. Ils sont devenus très importants et sont utilisés pour sortir, faire du sport, aller au travail, etc. Très souvent, ces deux types de chaussures sont considérés à tort comme similaires, alors qu'il existe un bon nombre de différences entre eux. 

Quels sont les points sur lesquels cette différence s’observe ? Découvrez-les.

La matière de fabrication

Il existe de nombreux types de chaussures. Mais le confort qu’elles procurent n’est possible que grâce à la matière de fabrication. Il s’agit en général de l'utilisation de matériaux synthétiques comme le nylon et le polyuréthane. Ce sont les tissus principalement utilisés pour la construction de la partie inférieure et supérieure de la chaussure. Ils sont très faciles à entretenir et à nettoyer.

Contrairement aux baskets, les sneakers sont équipés de semelles spéciales en caoutchouc très confortables. Cependant, le dessus des baskets est également fait de matériaux synthétiques ou de toile. Ces deux matériaux sont légers. Les sneakers, sans aucun doute, ont des semelles incroyablement souples. Le genre qui ne fait pas de bruit lorsque vous vous "faufilez" une pièce.

Le confort 

Ce facteur particulier joue un rôle majeur lorsqu'il s'agit de faire la différence entre les deux. En règle générale, les baskets offrent un grand confort pour des activités physiques. Toutefois, cela n'est possible que si vous choisissez la meilleure paire de baskets. Dans le cas contraire, vous vous retrouverez avec des paires lourdes, inconfortables et douloureuses pour faire vos mouvements.

Quant aux sneakers, ils offrent également beaucoup de confort. Mais vous n'avez pas à vous inquiéter de la lourdeur de ceux-ci. Vous pouvez les porter au quotidien, même pour marcher.

L’objectif

Certaines personnes portent des chaussures pour la stabilité et le confort. D'autres les portent pour le style. Cela explique pourquoi il existe tant de types et de modèles différents de chaussures. En fait, les baskets sont construites de manière assez solide pour servir un large éventail d'objectifs. Ces objectifs concernent notamment les courses, la marche, les entraînements, etc.

Par contre, les sneakers sont plus confortables et décontractés. Ils sont équipés de semelles en caoutchouc exceptionnelles. Les sneakers sont disponibles dans une grande variété de modèles, mais aucune d'entre eux n'est adaptée à l'entraînement, à la course et à d'autres activités sportives.

Ce sont des chaussures ordinaires avec un dessus en toile ou en matériau synthétique et des semelles en caoutchouc. Elles ne disposent pas du caractère technique des baskets. Malgré cela, les sneakers sont très agréables et même très souples. On peut donc les porter pour sortir.

Le contrôle du mouvement

Une autre différence majeure entre les baskets et les sneakers est le contrôle des mouvements. Qu'est-ce que le contrôle des mouvements ? C'est le degré de contrôle que les chaussures offrent à vos pieds au moment où vous les portez. Cela voudrait dire que pour des activités comme la course à pied, le contrôle des mouvements doit être irréprochable. Mais pour un usage général, ce facteur particulier n'est pas si important.

En ce qui concerne les sneakers par rapport aux baskets, il n'y a pas de choix supérieur dans ce domaine: tout dépend du fabricant. Mais, en général, les sneakers offrent un meilleur contrôle des mouvements par rapport aux baskets. Cela est dû au fait que les sneakers sont équipés de semelles extérieures en caoutchouc de haute qualité. Le dessous de la semelle est constitué de stries spéciales pour le contrôle.

Avec les baskets, les semelles extérieures en caoutchouc sont présentes, mais les crêtes de la chaussure ne sont pas aussi solides que celles des sneakers. Ainsi, lorsque l'on court avec ces types de chaussures, il devient difficile de s'arrêter. Contrairement aux sneakers qui facilitent la tâche sans aucune difficulté.

La stabilité

Outre le contrôle des mouvements, la capacité d'adhérence de la chaussure est également importante. Cela inclut la façon dont le dessus de la chaussure offre un ajustement et une sensation de sécurité.

Avec les sneakers, vous bénéficiez d'une excellente stabilité. Ils ont des lacets installés dans la région supérieure, quel que soit le modèle. Par contre dans le cas des baskets, certaines ont des lacets, d'autres non, et d'autres encore sont munies de bandes velcro.

La durabilité

Les baskets remportent haut la main la bataille de la durabilité. Les semelles en caoutchouc des sneakers sont  très légères, car elles ne sont pas assez solides. Cela signifie que ces chaussures ne peuvent pas tolérer une forte pression. En outre, les objets pointus peuvent percer ces semelles assez facilement. Vous ne pouvez donc même pas envisager de marcher sur un terrain broussailleux ou rocheux avec des sneakers.

Par contre les baskets sont fabriquées en polyuréthane. Il s'agit d'un matériau très souple, solide et durable. Le genre qui a la capacité de résister à un impact à haute pression. Et même aux objets durs ou tranchants. N'hésitez donc pas à courir sur des terrains accidentés avec des baskets. Tant qu'elles ont des semelles extérieures solides et durables !


basket montante made in france recyclée

Quelles sneakers pour quelle saison ?

Comme nous le savons tous, nos années se décomposent en 4 saisons : l’automne, l’hiver, le printemps et l’été. Quant à elles, les collections de chaussures se regroupent en 2 moments forts : automne/hiver et printemps/été. A chaque saison, ses températures et ses conditions météorologiques qui lui sont propre.

Il est parfois difficile de choisir la chaussure idéale et de l’associer avec les plus belles tenues de sa garde-robe. Pas de panique, on vous aide à adopter la paire parfaite en toute saison !

Les chaussures pour un climat doux à froid

Les grandes vacances sont finies, les feuilles des arbres se parent de couleurs flamboyantes, les températures chutent et la météo devient capricieuse. Il est grand temps de vous préparer pour la rentrée ! Pour ces saisons, on se tourne vers des chaussures fermées et épaisses, nous protégeant de la pluie et du froid.

Nos chaussures montantes en cuir Ector sont le combo parfait ! Notre volonté a été de créer des modèles alliant matières premières de qualité, innovation et respect de l’environnement. Et grâce à leurs designs tendances, elles se portent en toutes occasions : pour se rendre au travail, lors d’un week-end en amoureux, pour une fête entre amis ou un mariage…

Elles sont découpées, piquées et assemblées dans notre atelier romanais. Des chaussures en cuir de qualité, 100% françaises !

En cuir ou en croûte de cuir, marron, blanc, bleu ou noir, c’est à vous de décider !

 

Impossible de ne pas parler des sneakers en cette période ! De nos jours, les baskets se portent en toute saison. Des chaussures confortables et stylées qui se déclinent à l’infini : en toile, en synthétique, avec une semelle épaisse…

Ector se prépare également pour l’hiver et s’habille de sa plus belle doublure, en vous proposant son modèle 3W. Une protection supplémentaire pour se parer contre le froid (Winter), le vent (Wind) et la pluie (Water). De quoi passer l’hiver au sec !

Associez-les avec vos plus belles tenues : un jean, un gros pull, une robe longue… tout est possible cette saison avec plus de 10 coloris au choix !

Basket en toile Ector

Avec l’arrivée de l’automne et de l’hiver, c’est aussi le plaisir de se retrouver chez soi. Pour mettre ses pieds au chaud et les remercier d’avoir parcouru tant de kilomètres, les chaussons seront vos meilleurs alliés. Que vous soyez en télétravail ou tout simplement pour vous accorder un moment de repos, c’est la chaussure parfaite pour votre intérieur. Allier confort et style, c’est possible avec Ector !

Les pantoufles Ector ont une même particularité : elles sont éco-conçues et recyclables à la fin de leur vie.

3 modèles disponibles pour satisfaire tous les goûts :

  • Le chausson Cosy, le monomatière qui se range facilement
  • Le chausson Zen, avec sa semelle rigide, pour les aventuriers qui décident de mettre un pied dehors
  • Les chaussons fourrés, les plus doux de nos chaussons avec leur doublure en feutre de laine

Et bonne nouvelle : nos chaussons se portent en toute saison, effet relaxant garanti !

Chausson ecoresponsable Ector

Les chaussures pour un climat printanier à chaud

Nous y sommes ! Les beaux jours commencent à pointer le bout de leur nez. C’est le moment de quitter son manteau et de ressortir les manches courtes et les baskets intemporelles.

Durant le printemps et l’été, laissez libre court à vos envies : espadrilles, talons ouverts, sandales, baskets… tout est possible !

Chez Ector, vous avez le choix de vous faire plaisir !

Nos Ector 210, 211 et 212, en toile, cuir et croûte de cuir, vous permettent de rester élégant(e) en toute saison ! Créées cette année, elles sont fabriquées à partir de matières inutilisées de l’atelier qui servaient auparavant aux différents développements produits.

Avec une semelle recyclée à 30%, ces modèles s’inscrivent dans l’éco-conception, démarche que nous suivons depuis la naissance de l’atelier, il y a 10 ans.

Des couleurs sobres ou colorés, pour un look élégant avec du caractère !

Basket Ector Sneakers

Du côté des sneakers en toile, vous pouvez opter pour notre indémodable classique. Une basket recyclée, recyclable et végan. Ses plus grands atouts : sa légèreté et son tricot aéré. Ector est en moyenne 20% plus légère qu’une basket traditionnelle… de quoi vous donner des ailes !

Plus besoin de prendre une paire de chaussettes, les sneakers Ector se portent pieds nus. Pas de problème de transpiration ou de mauvaises odeurs grâce à son tricot : l’humidité ne reste que très peu de temps à vos pieds.

On le sait, Ector parcours beaucoup de chemin avec vous pendant vos vacances estivales : dans les rues d’un charmant village, à la plage ou à la montagne. Pour les retrouver comme au premier jour, un passage en machine et le tour est joué !

Paire de basket de la marque Ector sneakers

Pour les journées les plus chaudes, Ector Alizés ou Ector Mistral seront parfaites pour être à vos pieds.

Ector Alizés, c’est l’alliance entre le chausson et le mocassin. Le combo entre la douceur et l’esthétisme. Son avantage : une basket sans lacets, facile à enfiler, tout en restant confortable et légère. Plus besoin de se baisser pour se déchausser !

Ector Mistral, c’est le dernier modèle né de l’imagination de l’équipe Ector. Et il est spécialement pour vous Mesdames (on s’excuse Messieurs). Ces chaussures font leur grand retour sur les podiums et renouent avec les tendances actuelles. Dans notre atelier, nous avons décidé d’en créer un modèle unique en son genre.

Nos ballerines reprennent toutes les valeurs de notre marque Ector : recyclée, recyclable et 100% vegan. Sa particularité : une bride au design et aux couleurs éclatantes, en accord avec la teinte de son tricot.

Et pour les mi-saisons ?

Entre deux saisons, il est parfois difficile de choisir une paire dans son dressing. Des températures agréables mais trop souvent instables… Vous hésitez sûrement entre chausser votre paire de sandales ou bien remettre vos bottines. Dans notre atelier, nous avons pensé à vous et votre look, 365 jours dans l’année !

Notre modèle Blizzard est la basket parfaite pour la mi-saison, sans se soucier de la météo !

Avec son style désert boots revisité, elle réunit la chaleur d’une bottine et la légèreté d’une sandale grâce à son tricot recyclé.

Quelques soit la saison ou la météo, le plus important c’est que vous soyez bien dans vos baskets. Et on est persuadé qu'avec Ector, vous serez parfaitement accompagné(e) !

N’hésitez pas à nous laisser en commentaire votre saison préférée et avec quels vêtements vous aimez porter vos baskets. Nous sommes toujours preneurs de looks magnifaïk !


Laver des baskets en toile

Comment laver des baskets en toile ?

Les baskets en toile sont confortables pour le pied et peuvent se porter partout en été comme au printemps. Ils nécessitent cependant un entretien régulier. Nous vous donnons dans ce guide d’entretien toutes les astuces pour nettoyer vos baskets en toile. Focus ! 

Les étapes de la première méthode de nettoyage des baskets en toile

Le lavage des chaussures doit se faire suivant des étapes bien définies. Vous aurez à suivre ces quelques phases pour nettoyer et entretenir vos baskets en voilure. La première consiste à choisir le produit de nettoyage. La seconde à mettre vos baskets sur une serviette propre.

La troisième vise à couvrir les côtés en couleurs pour ne pas les décolorer s’ils possèdent des teintes dont le contact avec l'eau les atténue. La dernière par contre a pour but d'enduire la brosse à chaussures de savon.

Déterminer le produit de nettoyage à utiliser

Avant de procéder au nettoyage de vos baskets en toile, vous devez faire attention au produit servant à les laver. Si vous souhaitez rendre blanc les dessous de vos sneakers en toile ou leur redonner un aspect neuf, le mieux serait d'utiliser des détergents non-agressifs pour vos baskets. 

Ces détergents peuvent être :

  • Un mélange de bicarbonate de soude et d'eau ;
  • Un jus de citron dilué ;
  • Un Hydrogène Peroxyde ;
  • Ou un isopropanol.

Une fois que le produit pour l'usage du lavage est spécifié, passez à l'étape suivante.

Positionner les baskets en toile sur une étendue propre

C'est la phase où vous devez non seulement placer vos tennis et les différents produits de lavages sur un linge de préférence propre, mais aussi à vous mettre à la recherche d'une brosse à chaussures. Cette étape est importante parce qu'elle vous permet de positionner les différents éléments qui serviront soit au nettoyage soit qui seront nettoyés.

Recouvrir les parties colorées pour éviter les risques de décolorations

Ici, avant de commencer le brossage des chaussures et l'application des produits de nettoyage, vous devez couvrir les parties qui sont susceptibles de changer de couleur ou d'être colorées. Par exemple, si vous avez des baskets dont les semelles sont de couleurs blanches l'idéal serait de les protéger pour éviter qu'elles ne changent de couleur.

Cela pourrait ne pas être beau à voir sauf si vous êtes fan de nouveaux styles. Aussi lors du traitement, certaines tâches pourront se poser dessus, ce qui vous donnera du travail supplémentaire.

Introduire le chiffon dans le détergent

Cette étape consiste à ajouter du détergent sur le chiffon. Une fois que c'est fait, brossez de façon énergétique chaque côté tout en opérant un mouvement circulaire et mettez du savon si nécessaire sur le chiffon. Vous avez la possibilité de nettoyer l'extérieur et leurs semelles.

Nettoyer avec de l'eau vos sneakers

Si vous terminez leur nettoyage, rincez-les avec de l'eau tiède ou essuyez-les avec un essuie en papier. Assurez-vous d'avoir obtenu des bandes blanches à la fin du lavage.

Les étapes de la deuxième méthode de nettoyage des baskets en toile

Vous pouvez si vous le désirez, commencer directement le lavage de vos tennis. Pour éliminer toutes les éclaboussures présentes sur vos chaussures, frotter à l'aide d'une brosse quelconque les parties contenant la saleté. Si la quantité de boues qu'ils contiennent est importante, nous vous conseillons de les laisser sécher d'abord avant de les laver.

La solidification de la boue vous permet de l'enlever plus facilement. Par rapport au mélange du détergent, servez-vous d'un peu de bicarbonate et d'eau tiède. Astiquer ensuite la partie sale jusqu'à ce que toutes les tâches disparaissent.

Si vous préférez un mélange d'acétone et d'eau de javel veiller à ce que ce mélange soit fait dans un endroit aéré. Pour le rinçage opter pour de l'eau tiède. Après cela faites les sécher à l'air libre si elles sont de couleur noir ou toute autre que la couleur blanche.

Par contre si elles sont de couleur blanche, vous êtes autorisé à les mettre au soleil. Au moyen de serviettes propres en papier faîtes disparaître l'eau. 

Ceci pour éviter leur rétrécissement et l'apparition de taches sombres.

La sauvegarde des chaussures pour longtemps

Pour qu'une chaussure dure longtemps, elle doit être protégée de l'humidité. Et pour y arriver vous avez besoin de vous munir d'un parapluie pendant les saisons pluvieuses. Les chaussures en toile en raison de leurs fragilités, elles sont plus exposées aux risques de moisissures.

Vous souhaitez les avoir pour longtemps? Il n'y a pas trente-six solutions pour maintenir vos chaussures neuves, le seul moyen dont vous disposez est leur entretien quotidien et régulier.

Ceci passe par l'imperméabilisation de vos baskets après qu'elles aient été portées plusieurs fois. De même qu'après avoir subi une grosse averse vous devez une fois qu'elles sont sèches, les imperméabiliser de nouveau.